A la UneBTP et InfrastructuresChantiers prioritairesEconomie

Le projet asphaltage entre dans sa phase active

Le projet qui entre dans sa phase active a un coût global de 900 milliards de francs Cfa sur lesquels le gouvernement a déjà mobilisé plus de 300 milliards de francs Cfa.

Visite de terrain de S.E.M Patrice Talon sur les chantiers de protection de la berge cotière de Cotonou / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN
Visite de terrain de S.E.M Patrice Talon, , en compagnie du ministre du Cadre de vie et du Développement durable, José Didier Tonato, sur les chantiers de protection de la berge côtière de Cotonou / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

(Bénin Révélé Mag) – Les entreprises adjudicataires du projet asphaltage peuvent d’ores et déjà commencer la réalisation des travaux dudit projet, qui permettra le développement urbain et par conséquent, celui des activités économiques des contrées concernées. En effet, le gouvernement a procédé le 24 juillet 2018, à la signature des contrats avec ces entreprises adjudicataires.

Le projet qui entre dans sa phase active a un coût global de 900 milliards de francs Cfa sur lesquels le gouvernement a déjà mobilisé plus de 300 milliards de francs Cfa. Les travaux prendront en compte, pour la première phase, 200 kilomètres de voies sur les 650 kilomètres identifiées dans neuf villes du Bénin ; à savoir notamment  Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Lokossa, Sèmè-Kpodji, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey et Natitingou.

La cérémonie a eu lieu en présence de Didier José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, et de son homologue Barnabé Dassigli, de la décentralisation et de la gouvernance locale ; sous le regard des préfets et maires des villes bénéficiaires de ces infrastructures. La marche vers la modernisation et la résolution des problèmes environnementaux des villes du Bénin est ainsi effective.

Cet exploit est salué par les maires qui, jusque-là, ont été associés aux travaux de préparation et de restitution des différentes études sur le projet. « Les détracteurs du projet asphaltage ont désormais du grain à moudre, ils ont de la matière pour les réseaux sociaux puisqu’ils en sont les rats. Les fruits des efforts du Président Patrice Talon parlent d’eux-mêmes et les laissent muets », a laissé entendre Charles Toko, maire de Parakou, porte-parole des maires des villes bénéficiaires du projet, qui n’a pas manqué de réitérer ses félicitations au gouvernement.

Selon lui, « le président Patrice Talon vient d’entrer dans l’histoire. C’est une prouesse de faire les études pour un projet aussi important en moins de trois ans et de boucler les financements pour sa réalisation ».

Pour Charles Toko, la signature de ces contrats démontre non seulement que le gouvernement n’a point chômé sur le dossier mais aussi que rien n’a été laissé au hasard. Inscrit au pilier n°3 du Programme d’actions du gouvernement, le projet asphaltage vise à assainir le cadre de vie des Béninois à travers le bitumage et le pavage des rues, la construction d’ouvrages d’assainissement et l’aménagement urbain.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close