A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Législatives 2019 :  Emmanuel TIANDO présente les défis de l’organisation des élections du 28 avril

« L’ambiance qui prévaut actuellement est celle des grands travaux », a affirmé le président de la commission électorale Nationale et Autonome. Emmanuel TIANDO n’a pas manqué de mettre l’accent sur la liste électorale déjà transmise par le Cos- lépi.

Une femme vote pour la présidence à Porto Novo, au Bénin, le dimanche 13 mars 2011. © Valentin Salako/AP/SIPA

(Bénin Révélé Mag) – Installée depuis Juillet 2014, la Commission électorale nationale autonome validera sa troisième expérience électorale le 28 avril 2019 après celle de 2015 et 2006. Invité sur l’émission Zone franche / Canal 3 Bénin de ce dimanche 27 janvier 2019, Emmanuel TIANDO a fait le point des préparatifs pour les prochaines élections législatives.

« L’ambiance qui prévaut actuellement est celle des grands travaux », a affirmé le président de la commission électorale Nationale et Autonome. Emmanuel TIANDO n’a pas manqué de mettre l’accent sur la liste électorale déjà transmise par le Cos- lépi.

« Le Cos- lépi nous a transmis la version papier de la liste. Il reste la version électronique », fait – il savoir. Il  explique qu’en principe, les deux listes doivent être  transmises, mais ils ont dit avoir quelques problèmes. Ce n’est que le samedi 26 Janvier 2019 qu’une partie de la liste électronique a été remise et ils ont dit que le reste sera transmis après la correspondance à eux adressée. Ceci à cause de certaines données des gens qu’il faut sécuriser.

Aussi fait- il savoir que « nous avons eu différentes rencontres avec les institutions impliquées dans le processus électoral, nous avons procédé à l’inventaire du matériel, des rencontres d’appropriation des textes, des rencontres de renforcement de capacité ont été organisés ». Autant d’actions menées par l’institution afin de mieux réussir l’organisation de ces élections.

Par ailleurs, le président laisse comprendre que les rapports permanents de bonne collaboration va aider la Ceni à distribuer les cartes complémentaires. « Nous nous donnons nous–mêmes la pression pour tenir et respecter les dates », indique le président de la CENI qui précise par ailleurs qu’avec la nouvelle loi, il faut plus de vigilance.

Pour finir, Emmanuel TIANDO rassure tout le monde quant à la bonne organisation de ces élections du 28 avril 2019.

Par Ghislain Todédji  ADOHO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close