A la UneEconomieGestion publiqueSantéTIC et Télécoms

Les acteurs africains de la santé et du numérique attendus à Cotonou pour étudier l’apport du numérique dans la santé en Afrique

Selon le directeur de Cabinet du ministre de la santé, Lucien Toko, avec l’évolution des technologies de l’information et de la communication, il est inconcevable de ne pas profiter des outils qu’offre l’économie numérique pour avancer et mettre en place des stratégies pour régler les problèmes de gestion des risques pour la santé des patients auxquels sont confrontés les pays africains.

Alassane Seidou, Ministre de la santé | Photo : © Benin Web TV

(Bénin Révélé Mag) –  Les organisateurs de la deuxième conférence africaine des ministres de la Santé et de l’Economie numérique, conférence qui se tiendra dans la ville de Cotonou à partir du 18 Juin 2018, et ce, durant cinq jours, étaient face à la presse, le 09 juin 2018. Ils ont ainsi fait le point des préparatifs aux hommes des médias, à quelques jours de l’ouverture de ces travaux.

Selon le directeur de Cabinet du ministre de la santé, Lucien Toko, avec l’évolution des technologies de l’information et de la communication, il est inconcevable de ne pas profiter des outils qu’offre l’économie numérique pour avancer et mettre en place des stratégies pour régler les problèmes de gestion des risques pour la santé des patients auxquels sont confrontés les pays africains.

Il va donner un exemple pour aller plus loin : « lorsque les soins ne sont pas disponibles à un moment donné, à un niveau donné, à partir des technologies de l’information et de la communication, on peut prendre en charge, à distance, les patients depuis une autre contrée ».

Il  précise qu’avec la situation qu’ont vécu les pays africains avec le virus Ebola, où malades et agents de santé étaient exposés, il était possible d’arriver dans un centre de santé avec une maladie donnée et d’en repartir avec une autre à cause de l’exposition aux risques.

Un parterre d’environ 300 participants, dont une centaine d’africains, et le directeur général de l’Organisation mondiale pour la santé sont attendus pour l’événement. A ceux-là, Lucien Toko annonce la présence de plusieurs autres partenaires tels que les opérateurs économiques intervenant aussi bien dans la santé que dans les Tic, les acteurs de la téléphonie mobile.

Une foire, prévue sur la période de la conférence va permettre aux startups d’exposer leurs créations dans ces deux secteurs. Il convient de savoir que l’objectif de ces assises est de mener des réflexions sur l’apport du numérique à la gestion des risques pour la santé des patients en Afrique.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer