A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Les acteurs de la filière anacarde valident leurs plans stratégiques de développement

Tri des noix d’anacarde | Photo d’illustration

(Bénin Révélé Mag) – Les acteurs de la filière anacarde se réorganisent à l’image de ceux de la filière coton, qui jouit d’une embellie depuis l’avènement du gouvernement du nouveau départ en avril 2016. Dans ce cadre, ils ont organisé un atelier de validation des plans stratégiques de développement de leur secteur.

En effet, c’est après un diagnostic sur les problèmes et les solutions probables de la filière anacarde, que les acteurs de deux associations de l’interprofession se sont retrouvés pour cet atelier. Cela a ainsi lieu à la suite de l’élaboration d’un projet du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et de la coopération allemande, du Conseil national des exportateurs de cajou du Bénin (Coneb) et du Conseil national des exportateurs.

Pour Ateni Atchadé, président de l’interprofession de l’anacarde, la mission qui leur est assignée est accomplie. Il a profité de cette opportunité pour demander à la secrétaire générale du ministère de l’Agriculture, un meilleur accompagnent de l’interprofession afin de jouer pleinement sa partition aux côtés du gouvernement pour relever ensemble les défis de développement.

Ses doléances ont visiblement été entendues. « En réalité, par rapport à ce qui se fait, nous avons les appuis techniques que nous mettons à la disposition des acteurs, mais aussi un mécanisme de financement est déjà mis en place pour les produits à l’export », a expliqué Françoise Assogba Komlan, secrétaire générale du ministère de l’Agriculture.

Au cours des travaux, Joachim Becker, responsable du projet, a fait état de sa satisfaction de voir aboutir ce long processus. Il s’est dit convaincu du besoin du niveau politique pour générer des conditions idoines au développement de cette filière.

Par Simplice Kayo, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close