A la UneEconomieGestion publiqueGestion publique 1Politique économiquePolitiques publiques

Les mairies d’Abomey-Calavi et de Sô-Ava adhèrent au cadre formel pour une gestion rationnelle de l’embarcadère d’accès à la cité lacustre de Ganvié

Il convient de mentionner d’emblée, que la Commune de Sô-Ava est connue pour des enjeux touristiques et récréatifs qu’offre la cité lacustre de Ganvié ; et la Commune d’Abomey-Calavi quant à elle, est la porte d’entrée à cette cité lacustre à travers l’embarcadère.

Oswald Homeky, ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports / Photo : BENIN WEB TV
Oswald Homeky, ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports / Photo : BENIN WEB TV

(Bénin Révélé Mag) – Sur une initiative née de la collaboration entre le ministère du tourisme, de la culture et des sports et de l’Agence nationale pour la promotion du tourisme et dans le but de mettre en place un cadre formel pour une gestion rationnelle des déchets de l’embarcadère d’accès à la cité lacustre de Ganvié, il s’est tenu à la mairie d’Abomey-Calavi le 03 juillet 2018, une séance de travail, visant à réorganiser les activités au niveau de cet espace stratégique situé entre la ville d’Abomey-calavi et celle de Sô-Ava.

Il convient de mentionner d’emblée, que la Commune de Sô-Ava est connue pour des enjeux touristiques et récréatifs qu’offre la cité lacustre de Ganvié ; et la Commune d’Abomey-Calavi quant à elle, est la porte d’entrée à cette cité lacustre à travers l’embarcadère.

Le secteur touristique béninois représente un pilier important du programme d’actions du gouvernement, laisse entendre le directeur de cabinet du ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports. Même s’il regrette le fait que l’état d’insalubrité dans lequel est plongé l’embarcadère d’Abomey-Calavi, n’est pas de nature à attirer les touristes et à engranger conséquemment des ressources dans ce secteur.

Le cadre qui a été mis en place se chargera de définir les modalités de répartition entre les différents acteurs, des fonds générés par l’activité touristique au niveau de l’embarcadère. Il se chargera également de l’entretien des lieux pour traduire dans la réalité, l’ambition du gouvernement de réinventer la cité lacustre de Ganvié.

Participant ainsi de la visibilité de leurs communes respectives, les maires d’Abomey-Calavi et de Sô-Ava adhèrent logiquement à l’initiative.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close