A la UneGestion publique 1

Les parlementaires s’approprient le contenu du Projet de budget de l’Etat gestion 2020

[Bénin Révélé Mag] –  A la faveur d’un séminaire d’appropriation du contenu du document qui a démarré le 28 octobre 2019 au palais des Gouverneurs à Porto-Novo, les députés ont été informés des ambitions du gouvernement pour l’année prochaine, traduites dans le projet de budget de l’Etat gestion 2020. Ledit séminaire est organisé par le Projet d’appui au renforcement des capacités du Parlement et des organes de gestion des élections, une des structures d’appui technique du Parlement, avec le soutien financier du Programme des Nations Unies pour le développement.

Démarrant les travaux à l’effet de conduire à l’examen et au vote de la loi de finances gestion 2020, il est présenté aux députés au cours de ce séminaire d’appropriation, des éléments d’analyse du projet de budget en vue du vote en toute connaissance de cause du document. Ce séminaire qui réunit tous les députés, a été ouvert par le député Gérard Gbénonchi, président de la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale. C’est le tout premier exercice sous la huitième législature en passe de faire son baptême du feu en matière d’étude et du vote du budget de l’Etat.

Une série de communications ont meublé les travaux qui ont duré deux jours. Les députés ont eu droit à deux communications. La première est intitulée « Cadre juridique et méthodologie d’analyse du projet de loi de finances de l’année ». La seconde a pour thème : « Cadre macroéconomique et analyse des documents de programmation pluriannuelle ».

Les députés auront droit pour la seconde journée à trois communications avec pour thèmes : « Point d’exécution à mi-parcours du budget de l’Etat gestion 2019 et analyse des prévisions budgétaires 2020 » ; « Dotations des axes stratégiques du Pag et du Pc2d au regard des Odd » et « Présentation et analyse des dispositions fiscales contenues dans le projet de loi de finances gestion 2020 ». Ces différentes communications qui seront présentées par des experts du domaine permettront aux députés de la huitième législature de s’approprier le contenu du document budgétaire.

A la suite du séminaire de cette appropriation, les députés membres de la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale, conformément à la procédure parlementaire, vont entrer dans le vif du sujet avec les auditions publiques pour recueillir les observations et recommandations de certaines couches de la société sur le projet de budget de l’Etat gestion 2020 transmis par le gouvernement.

Il s’agit notamment des acteurs des Confédérations et Centrales syndicales ; de la Société civile ; de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin ; du Groupe de travail fiscalité ; de la Chambre d’agriculture du Bénin ; de l’Association nationale des communes du Bénin. Ces différents acteurs sont attendus devant la Commission budgétaire, chacun selon son calendrier de passage, pour apprécier le contenu du projet de loi de finances exercice 2020 et faire ses observations.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close