A la UneAgricultureEconomie

Les producteurs du miel du Bénin se préparent à conquérir le marché européen

Cette information qui vient exalter les producteurs du miel dans le département de l’Atacora, les encourageant à accroitre leurs productions, a été rendu publique par la Commission de l’union européenne le 15 février 2018, conformément à l’article 29 de la directive 96/23/CE du conseil.

Gaston Dossouhoui réceptionnant 500.000 litres sur 900.000 de glyphosate pour la prochaine campagne agricole | Photo : benintimes.info/Illustration

(Bénin Révélé Mag) –  « Je vais tout faire pour entrer en contact avec les grands groupes européens afin de leur livrer de grandes quantités du miel. Je suis très contente pour cet effort fait par les cadres qui ont permis que notre pays soit hissé à cette place-là. Merci, merci pour le gouvernement et tous ceux qui ont contribué à la chose ». Ce sont là, les mots de joie d’une commerçantes de miel dans l’Atacora, livrés à nos confrères du quotidien L’économiste du 25 avril 2018. Elle s’exprime ainsi à la suite de la nouvelle qui fait savoir que le Bénin est désormais sur la liste des pays dont le miel peut être commercialisé en Europe.

Cette information qui vient exalter les producteurs du miel dans le département de l’Atacora, les encourageant à accroitre leurs productions, a été rendu publique par la Commission de l’union européenne le 15 février 2018, conformément à l’article 29 de la directive 96/23/CE du conseil. « Le Bénin a soumis à la Commission un plan pour le miel. Ce plan offre des garanties suffisantes et devrait être approuvé. Il convient donc d’ajouter le Bénin sur la liste, pour le miel », précise la décision de la Commission de l’Union Européenne. Oui, le miel béninois est désormais exportable sur le marché de l’Union européenne et les producteurs du miel du Bénin peuvent sourire.

Il faut faire observer que très peu de pays africains figurent sur cette liste de la Commission de l’Union Européenne. En dehors du Bénin, y figurent aussi le Burkina Faso, l’Ile Maurice, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe.

Or, l’acceptation du miel du Bénin sur le marché de l’Union européenne doit être accompagnée par une industrialisation du processus de production. Pour cela, au nom du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche empêché, Bonaventure KOUAKANOU, son directeur de cabinet qui le représentait, fait savoir qu’« il faut se préparer à se conformer aux exigences du marché et donner un label du miel béninois sur le marché de l’Union Européenne ». C’était au cours d’une séanced’échanges avec les responsables de la plate-formenationale des acteurs de lafilière apicole au Bénin, le 12 mars 2018, dansles locaux du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

C’est ce défi qui doit être relevé par les producteurs. Et en cela, le gouvernement doit accompagner les acteurs pour que ce pas supplémentaire dans l’amélioration de la production soit franchi.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close