A la UneBTP et InfrastructuresChantiers prioritaires

Les travaux de bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière du Togo officiellement lancés

Le projet est d’un coût global de 22 687 868 450 F.CFA HT. Soit 21 312 983 622 francs Cfa, par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et 1 622 364 097 francs Cfa par le Budget national

(Bénin Révélé Mag) – Trois ministres du gouvernement à savoir Oswald HOMEKY de la Culture du Tourisme et des Sports, Romuald WADAGNI de l’Economie et des Finances et Alassane SEIDOU des Infrastructures et des Transports ont assisté ce jeudi 07 février 2019 à la cérémonie officielle de lancement des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière du Togo, à Adjintimey dans la commune de Djakotomey. C’était en présence des élus locaux, des membres de la Conférence administrative départementale des départements du Mono et du Couffo, des sages et notables, des populations et autres responsables politiques.

La route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière du Togo est une route longue de 46,11 Kilomètres. Le projet est d’un coût global de 22 687 868 450 F.CFA HT. Soit vingt et un milliards trois cent douze millions neuf cent quatre-vingt-trois mille six cent vingt-deux (21 312 983 622) francs Cfa, par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et un milliard six cent vingt-deux millions trois cent soixante-quatre mille quatre-vingt-dix-sept (1 622 364 097) francs Cfa par le Budget National.

La route LOKOSSA-DEVE-APLAHOUE-FRONTIERE DU TOGO, est constituée d’une section de la route Nationale N°2 (Comé-Lokossa-Dévé-Aplahoué) et d’une section de la route Nationale Inter Etats N°4 (Frontière Togo-Aplahoué-Abomey-Bohicon-Kétou-Frontière Nigeria).

La section Lokossa-Dévé-Aplahoué (36,11 km) est actuellement à l’état de route en terre et présente sur une bonne partie de son tracé un relief moyennement accidenté avec plusieurs dépressions généralement dans les zones marécageuses rendant ainsi la circulation très pénible en période de saison pluvieuse. Cette route traverse plusieurs agglomérations qui sont des zones de fortes productions agricoles.  L’état de dégradation très avancée et les fréquents accidents souvent enregistrés sur ce tronçon préoccupent le Gouvernement. D’où le lancement du projet d’aménagement et de bitumage.

Jacques Ayadji, directeur général des Infrastructures (Dgi) | Photo : © La Nouvelle Tribune

« La construction de la route LOKOSSA-DEVE-APLAHOUE-FRONTIERE DU TOGO, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie d’aménagement du territoire que nous avons définie dans le Programme d’actions du Gouvernement 2016-2021pour moderniser le réseau routier de nos infrastructures, afin de rapprocher la population des facilités administratives, économiques et sociales, désenclaver les zones de production agricole, et ainsi, jeter les bases de l’exploitation optimale de nos potentiels en développement », a déclaré Jacques Ayadji, le directeur général des Infrastructures, à la cérémonie de lancement officiel des travaux.

« Nous sommes en effet convaincu que la praticabilité de nos infrastructures et le désenclavement de notre villes, sont des conditions essentielles pour le développement économique de notre pays. Nous savons également que de l’état de notre réseau routier national, du niveau et de la qualité de nos transports, dépendent l’attractivité de notre pays, la confiance des investisseurs nationaux et étrangers et leur intérêt à s’établir chez nous », a-t-il poursuivi.

Historique

Pour la réalisation des travaux, un appel d’offres international a été lancé le 21 novembre 2017. Au terme de la procédure, le groupement d’entreprises NSE/NSE-CI a été retenue pour l’exécution des travaux. Par ailleurs, le groupement de bureaux DECO IC/BECI BTP/AGEIM a été retenu à l’issue d’un avis à manifestation d’intérêt et d’une demande de propositions pour la réalisation des prestations de contrôle et de surveillance des travaux d’aménagement et de bitumage.

Les caractéristiques techniques de la route :

  • Une chaussée revêtue de largeur 7 mètres composée de deux voies de 3,50 m de large chacune ;
  • Deux accotements de largeur 1,50 mètres chacun en rase campagne, et de 1,750 m de largeur en agglomération avec des caniveaux si cela est nécessaire ;
  • Une pente transversale en général de 2,5 % (en toit) pour assurer le drainage de la chaussée. Au niveau des courbes il sera appliqué les dévers qui s’imposent selon les normes.

La structure de la chaussée retenue est la suivante :

  • Une couche de roulement en béton bitumineux de 05 cm d’épaisseur;
  • Une couche de base de 20 cm d’épaisseur en graveleux latéritique amélioré au ciment;
  • Une couche de fondation en graveleux latéritique naturel de 20 cm d’épaisseur ;

Il est également prévu au titre des travaux :

  • la construction d’ouvrages d’assainissement et de drainage ;
  • le déplacement des différents réseaux ;
  • la mise en place de la signalisation et des dispositifs de sécurité routière et
  • la mise en œuvre de mesures compensatrices environnementales et sociales.
  • l’installation de l’éclairage public par système photovoltaïque (solaire) dans les grandes agglomérations traversées.

Les travaux connexes à réaliser comprenant :

  1. la réalisation de 12 000 mètres linéaires de clôture pour les écoles, les marchés, les centres de santé et de jeunes ;
  2. ii) la construction de trente (30) latrines au profit des écoles, des marchés, des centres de santé et de jeunes ;
  • iii) le pavage des accès des écoles, centres de santé et des marchés (fourniture et pose de 8 000 m² des pavés autobloquants de 8 cm d’épaisseur ;
  1. iv) la construction de dix-sept (17) modules de trois (03) classes avec bureau, magasin et les équipements et matériels nécessaires à leur bon fonctionnement.

Il y a lieu de signaler que les aménagements prévus sur la section Aplahoué-Frontière du Togo, consistent à élargir cette section de la Route Nationale Inter Etats N°4 en la mettant aux normes de la CEDEAO. En effet, la largeur de la chaussée de cette route subira un élargissement pour passer de 6 mètres à 7 mètres avec un profil en travers identique à celui sur la route Lokossa-Dévé-Aplahoué.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close