A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiquesSanté

L’Uemo sensibilise sur la santé et la protection sociale dans le Mono

C’est une activité qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale. Elle a connu la participation de Firmin Danhoundo, représentant du ministre de l’Economie et des Finances, de Komlan Zinsou, préfet du département, ainsi que plusieurs magistrats municipaux du Mono.

Komlan Agbo, représentant résident de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) au Bénin | Photo : © aCotonou

(Bénin Révélé Mag) – Komlan Agbo, représentant résident de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) au Bénin, a conduit le 25 mai 2018, une délégation de la commission à Lokossa dans le Mono. Cette descente de l’Uemoa avait pour objectif, d’animer une session d’information et de sensibilisation portant sur les chantiers de l’institution dans les domaines de la santé et la protection sociale.

C’est une activité qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale. Elle a connu la participation de Firmin Danhoundo, représentant du ministre de l’Economie et des Finances, de Komlan Zinsou, préfet du département, ainsi que plusieurs magistrats municipaux du Mono.

Au cours de cette session, Mahamane Hamidine, Directeur de la santé et de la protection sociale à la Commission de l’Uemoa, fera une communication au cours de laquelle il va détailler les chantiers et réformes en cours dans les deux domaines. Pour lui, les interventions de l’Uemoa qui sont à impact communautaire, visent le renforcement du cadre réglementaire du secteur pharmaceutique, la mise en place d’un système d’information sanitaire et de notification transfrontalière des épidémies et la création d’un réseau de centres de soins spécialisés de haut niveau en vue de supprimer, sinon réduire, le coût des évacuations sanitaires.

Il a aussi fait référence à la décision prise en 2001 pour amener chaque pays membre à consacrer au moins 15 % de son budget à la santé, les initiatives ayant rendu effectifs la libre circulation et le droit d’établissement des professionnels de la santé dans les pays de l’espace communautaire, puis l’harmonisation des normes de gestion des comptes de la santé, la communication a permis de savoir, par ailleurs, que l’Uemoa s’intéresse à la lutte contre le paludisme et travaille à instaurer un cadre institutionnel de la mutualité sociale.

Selon Firmin Danhoundo qui  y représentait le ministre de l’Economie et des Finances, et qui est par ailleurs chargé de programmes et suivi des institutions communautaires à la direction de l’intégration régionale, la commission de l’Uemoa assure un rôle d’impulsion, d’harmonisation et d’accompagnement des politiques et systèmes de santé des Etats membres.

Créée par le protocole additionnel n°2 du traité de l’Uemoa, relatif aux politiques sectorielles et deux recommandations dont l’une portant sur l’initiation d’actions sanitaires communes et la seconde relative à la gestion de l’information dans le domaine et la promotion des médicaments essentiels, l’Uemoa, en matière de santé, met progressivement en œuvre son mandat. Du même mandat découlent, selon Mahamane Hamidine, les actions sur le plan de la protection sociale à l’actif de l’institution sous régionale regroupant huit pays dont le Bénin.

On apprend à cette occasion, qu’au titre de ces différentes interventions, le Bénin a bénéficié des appuis pour une série de formations dont celles portant sur le plan comptable des mutuelles sociales, les comptes nationaux de la santé ainsi que la surveillance épidémiologique et la réponse aux risques sanitaires transfrontalières. Aussi les services des comptes de la santé béninois ont bénéficié d’une dotation en matériels informatiques de la part de l’Uemoa.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer