A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Mathurin De Chacus est le nouveau président de la Fédération béninoise de football

Ce plébiscite s’est déroulé en présence d’Oswald Homéky, ministre en charge des sports du Bénin, de Julien Minavoa, président de Comité national olympique et sportif du Bénin, de Sita sangaré, émissaire de la Confédération africaine de football et les acteurs sportifs.

Mathurin De Chacus, le nouveau président de la Fédération béninoise de football | Photo : Fraternité Matin

(Bénin Révélé Mag) – Après le bureau transitoire consensuel, mis sur pied suite à une médiation du président de la République, la Fédération Béninoise de football (Fbf) tient son nouveau bureau à la tête duquel trônera Mathurin De Chacus. Il a été choisi le 25 août 2018 au siège de la Fbf à Porto Novo, avec sa liste « Bénin Football Nouveau Départ », pour un mandat de quatre ans, sous le regard vigilent de l’ivoirien Jacques Anouma, envoyé de la Fifa pour superviser l’élection.

Ce plébiscite s’est déroulé en présence d’Oswald Homéky, ministre en charge des sports du Bénin, de Julien Minavoa, président de Comité national olympique et sportif du Bénin, de Sita sangaré, émissaire de la Confédération africaine de football et les acteurs sportifs.

En effet, l’élection de la liste « Bénin Football Nouveau Départ » a été faite sans grande surprise. Ce sont 55 délégués contre 18 qui ont porté Mathurin De Chacus à la tête de la Fédération béninoise de Football. Le nouveau bureau de la Fbf est composé ainsi qu’il suit :

Président : Mathurin de Chacus ; 1er vice-président : Francis Gbian ; 2e vice-président : Magloire Oké ; 3e vice-président : Pamphile Zomahoun ; 4e vice-président : Guy-Marie d’Almeida ; 5e vice-président : Pédro Ayéma ; 6e vice-président : Firmin Akplogan ; 7e vice-président : William Fangbédji ; 8e vice-président : Valère Glèlè.

Les autres membres du bureau sont : Radji Soumanou ; Imorou Bouraïma ; Wahab Adam Chabi ; Innocent Attindéhou ; Laurent Gnassounou ; Adrien Houandjinou ; Saka Oussou ; Bako Abdoulaye ; Bocovè Marcellin et Floriane Afoutou.

Désormais, il ne reste plus qu’à espérer que les réformes tant annoncées par Mathurin de Chacus révolutionnent et sortent le football de son sommeil. Le ministre Homéky a salué l’effort et le sacrifice consentis par les acteurs du ballon rond. « Si nous sommes ici ce jour, c’est parce que chacun à son niveau a fait des sacrifices », a-t-il laissé entendre.

Après 17 ans de règne d’Anjorin Moucharafou, un vent de renouveau souffle sur le football béninois. Il faut reconnaitre dans cet heureux aboutissement, les mérites de Patrice Talon et d’Oswald Homéky, qui ont réussi l’exploit attendu par les Béninois depuis de longues années, de sortir le football béninois des conflits d’intérêts et de lui redonner un nouveau départ.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer