A la UneAgricultureEconomieGestion publique 1

PAEF-PG : Les femmes expriment leur gratitude au président Patrice Talon

Nous manquons de mots pour remercier le Président TALON et notre maman Ministre. Seul Dieu saura le leur reconnaître.

[Bénin Révélé Mag] – Lors de sa tournée de supervision entamée depuis le jeudi 11 Juillet 2019 dans plusieurs localités du Bénin pour constater l’effectivité de la mise en place des matériels et équipements acquis sur le Projet d’Autonomisation Economique de la Femme et Promotion du Genre ( PAFE-PG) et le Programme de Protection des Couches Vulnérables ( PPCV) au titre de l’année 2018 au profit des groupements féminins et autres cibles, le Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Bintou CHABI ADAM TARO a reçu les remerciements de centaines de femmes bénéficiaires adressés au président de la République Patrice Talon.

Bénin Révélé Mag  vous présente quelques réactions des femmes et des autorités locales.

Rosalie KOLADJO, Responsable du groupement GFAO agro-alimentaire Yanodoua : « Nous remercions le Président TALON »

« Nous saluons l’arrivée de Madame le Ministre et la remercions beaucoup pour le soutien que le Gouvernement nous a apporté. Nous avons beaucoup souffert dans cette activité. On  en était dépassée et l’idée nous était venue d’aller au Centre de Promotion Sociale demander leur accompagnement. La réponse a été très satisfaisante pour nous.

Avant on s’était découragé. Mais avec cet appui, nous sommes relancées dans nos activités. A travers cet appui, le Gouvernement a voulu que mangions, ainsi que nos familles et que les enfants aillent à l’école. Nous remercions le Président TALON. Que Dieu le soutienne ! Il ira toujours de l’avant. Nous les femmes, sommes toujours derrière lui. Qu’il fonce dans son travail seulement ».

Christine TOGBE, Présidente du groupement Allowanou boégnikin : « Nous manquons de mots pour remercier le Président TALON »

« Dans notre groupement on souffrait beaucoup. Ces matériels qu’on nous a offerts ont changé le rythme de notre production. Nous manquons de mots pour remercier le Président TALON et notre maman Ministre. Seul Dieu saura le leur reconnaître. Aujourd’hui, nous les femmes de ce groupement, nous produisons en quantité et revendons avec bénéfices sans trop nous gêner comme avant ».

Rébecca AHOUANHODE, présidente de la coopérative Yémalin : « Nous sommes passés à deux tonnes de gari par mois »

La Ministre Bintou TARO au contact des femmes lors du processus de transformation du manioc en gari et ses dérivés à Ifangni.

« Notre coopérative a été créée en 1985 et est spécialisée dans la transformation du manioc en gari et ses dérivés à Ifangni. Nous avons reçu des machines, des marmites, des bassines et beaucoup d’autres matériels adaptés à notre activité.

Nous avons un marché de livraison de gari amélioré au Nigéria. Et Avant, on livrait difficilement une tonne par mois. Mais depuis que nous avons reçu l’appui du Gouvernement en matériels, nous sommes passés à deux tonnes de gari par mois que nous livrons à nos clients ».

Mahudo DJOSSOU, Maire de Dangbo : « Je suis heureux de constater aussi que nos femmes profitent bien »

« Je suis très content de l’arrivée du Ministre dans ma commune vérifier l’usage des matériels offerts par le Gouvernement aux groupements. Je suis heureux de constater aussi que nos femmes profitent bien de cet appui du Gouvernement. Je prends l’engagement de les suivre particulièrement pour que ce groupement se développe dans ses activités. »

Théophile DESSA, Maire de la commune de Kétou : « Je suis très content, je suis aux anges »

«  En dehors de tout ce que le Gouvernement fait aux femmes de Kétou il y a quelques mois seulement, l’arrivée de Madame le Ministre a rehaussé de plus la valeur des équipements. Comme la présidente du groupement l’a dit, il y a trop de difficultés que ces équipements sont venus régler. Aujourd’hui, il y a tout ce qu’il faut à ce groupement pour faire du bon gari, du bon tapioca et les dérivés. C’est une manière de contribuer à la lutte contre la pauvreté et une autre manière de rendre autonome la femme. Je suis très content, je suis aux anges ».

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close