A la UneEconomieGestion publiqueGestion publique 1Politique économique

Patrice Talon à Amani Trading Company : « Je peux vous assurer que les choses vont changer »

Le président de la République a honoré de sa visite, deux entreprises intervenant dans le secteur du bois.

Visite de S.E.M Patrice Talon à la coopérative du meuble à Cotonou | photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

(Bénin Révélé Mag) – « Vous êtes un pionnier que nous avons l’obligation d’accompagner, vous et ceux qui sont de taille plus modeste et les petits artisans. Je connais vos difficultés et je sais aussi quels sont vos atouts ». Ainsi, s’adresse Patrice Talon à Amani Trading Company (Atc Ib), cette industrie de bois d’Allada. C’était lors de la visite qu’il a décidé d’entreprendre, le 19 avril 2018.

En effet, le président de la République a honoré de sa visite, deux entreprises intervenant dans le secteur du bois. Il s’agit de la Coopérative des meubles à Akpakpa et l’usine ATC, une industrie de bois d’Allada. S’étant informé des conditions de travail dans ces structures, le président Patrice Talon envisage de prendre des meilleures mesures afin de les accompagner. Le chef de l’Etat s’est proposé de définir avec son gouvernement « une politique d’appui et d’accompagnement des entreprises moyennes et petites » qui, selon lui, constituent des atouts de développement. L’engagement de Patrice Talon est clair : « Je peux vous assurer que les choses vont changer ».

La visite du président Patrice Talon dans des industries du bois, du 19 avril 2018 l’a donc conduit dans les locaux d’Atc Ib à Allada. C’est l’une des entreprises les plus diversifiées dans la production et la transformation complète du bois en Afrique de l’Ouest avec plus de 300 employés. Depuis douze ans qu’elle s’est implantée au Bénin, elle s’est imposée dans le secteur du bois comme un modèle qui force l’admiration.

Cette visite du président Patrice Talon se justifie par le besoin de comprendre le fonctionnement de cette unité industrielle, d’intégrer la réalité sur ses installations et de sonder l’apport de l’Etat pour son éclosion. Ainsi, comme à l’étape précédente, le chef de l’Etat et sa délégation ont visité chacune des installations et entités de cette unité industrielle.

La scierie, le parc à grumes, le séchoir, la parqueterie, la section de montage, la section tapisserie, la galerie, le centre de soins, etc., ont tous été parcourus en présence du directeur technique d’Atc Ib, Philippe Poisson qui s’est chargé à chaque étape de fournir les explications souhaitées. Le chef de l’Etat a pu ainsi toucher du doigt la réalité des ateliers et observer l’entrain, l’engagement, l’ingéniosité et l’ardeur au travail des employés.

Visite de S.E.M Patrice Talon à la coopérative du meuble à Cotonou | photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

« Notre ambition est de partager la connaissance et le savoir dans le domaine de la menuiserie en donnant la chance à tous ceux qui sont prêts à venir faire la formation ici chez nous. Nous avons créé des dortoirs et des dépendances pour les prendre complètement à notre charge sous la tutelle du ministère », indique Ali Hijazi, directeur général adjoint d’Atc Ib, au chef de l’Etat.

Il faut signaler que cette unité qui a érigé sur son site un dortoir capable d’accueillir jusqu’à 600 employés. Celles-ci sont destinées à recevoir, soutient Ali Hijazi, des apprenants qui souhaitent s’instruire et profiter de la technologie sur place. Pour lui, l’engagement de son unité est sans faille « surtout que le bois qu’il y a au Bénin est un bois recherché et on peut le mettre en valeur ».

Pour Ali Hijazi, cette visite du chef de l’Etat à un nouveau départ au sein de son unité. Selon lui, l’ambition ici, c’est que « l’unité industrielle d’Atc Ib voudrait s’imposer non seulement comme un label national de transformation complète de matières premières à forte valeur ajoutée, mais aussi comme un exemple de développement humain par la création d’emplois, la formation professionnelle et l’impact socioéconomique » qu’elle représente.

Au chef de l’Etat, le directeur général adjoint d’Atc Ib déclare, « tant que la matière première est disponible, le génie béninois conjugué à la technologie appropriée est capable de proposer des produits divers sur le marché local et international ».

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer