A la UneGestion publiqueGestion publique 1Société

Patrice TALON, hôte de marque de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin le 25 février 2018

Le président Patrice TALON a dit son émotion et sa fierté de les recevoir ses hôtes. Il leur a exprimé la fierté du pays tout entier, qui a aussi souffert de leur division.

Le président Patrice TALON lors de la rencontre avec les membres de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin le 14 février 2018 / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN
Le président Patrice TALON lors de la rencontre avec les membres de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin le 14 février 2018 / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

(Bénin Révélé Mag) – Le Président de la République, Patrice Talon, a reçu en audience ce mercredi 14 février 2018 dans l’après-midi une délégation de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin (EPMB), conduite par ses principaux responsables.

Le premier à prendre la parole, le pasteur Nicodème ALLAGBADA, a précisé d’entrée que l’objet de leur déplacement vers lui est de lui présenter le fruit de son amour pour leur église, amour qu’il leur a témoigné en s’impliquant personnellement dans la résolution de la grave crise qui les a secoués pendant pratiquement 20 ans, soit de 1997 à 2016. Aussi s’est-il fait le plaisir de présenter le nouveau bureau de l’Eglise réconciliée et réunifiée, après la transition.

A ce message, le président Patrice TALON a dit son émotion et sa fierté de les recevoir ses hôtes. Il leur a exprimé la fierté du pays tout entier, qui a aussi souffert de leur division.

Le président TALON a ensuite laissé entendre que, face à la crise, il s’est senti interpellé à titre personnel dans l’expression de sa foi en la religion. Raison pour laquelle, explique-t-il, à son entrée en fonction, il a fait de leur réconciliation une des priorités des premières heures.

A ce propos, il a dit avoir imaginé la joie ressentie par les Béninois à l’annonce de la réconciliation. Là-dessus, il s’est dit particulièrement fier de cet aboutissement car « la paix n’est pas que spirituelle ou morale. Elle est aussi républicaine ». Ayant pu penser à un moment, comme d’autres que la partie était perdue à jamais, le président TALON a, face au dénouement, affirmé sa grande émotion avant de saluer l’œuvre de « ceux qui ont sacrifié de leur dignité, de leur honneur, de leur confort ». Puis il a invité les nouveaux responsables de l’Eglise à fortifier cette réunification.

Les vœux du président TALON pour l’EPMB

Sur ce, le président TALON a rendu grâce à Dieu d’avoir été un instrument de paix et l’a prié d’accompagner les nouveaux responsables dans leur mission, afin que leur action soit de nature à renforcer ou à susciter la foi chez les fidèles.

Face à ces mots aimables et sages, le président de l’EPMB, le Révérend Pasteur Amos Kponjesou HOUNSA, a tenu à rappeler les péripéties traversées par l’Eglise entre 1997 et 2016, et les conséquences qui vont avec. C’est fort de cela qu’il dira au président TALON : « C’est Dieu qui vous a placé à la tête de l’Etat pour nous aider à sortir de cette situation ». Il insistera ensuite sur les tentatives vaines d’avant 2016, pour mieux mettre en valeur le rôle joué par le président TALON qui, dans une démarche pertinente et avec patience, a conduit le processus de paix qui s’est soldé par le culte solennel de réconciliation célébré le dimanche 3 juillet 2016.

« Votre action de paix, de développement et de joie restera gravé dans les cœurs. Vous êtes l’homme providentiel. Dieu vous a utilisé pour l’utile et l’agréable », dira le Révérend Pasteur Amos Kponjesou HOUNSA à l’endroit du président TALON avant d’ajouter : « Par un seul homme envoyé par le tout puissant, l’EPMB est sauvée à jamais ».

L’invitation acceptée

Enfin, le Pasteur Amos Kponjesou HOUNSA se fait le devoir et le plaisir d’inviter le président à prendre part au culte du 25 février prochain, date d’un réel nouveau départ de l’EPMB dont le nouveau bureau entrera alors officiellement en fonction. Une invite ponctuée par l’appréciation positive de l’action du président Patrice TALON, de préoccupations relativement à la situation sociale, d’appel au sacrifice pour l’aboutissement des réformes pertinentes.

En retour, le président TALON a exprimé sa reconnaissance pour les prières et les bons mots. Mais, dans le réalisme et la détermination qui le caractérisent, il rassure ses hôtes : « La tâche est difficile mais passionnante. Je suis un homme de défis et les challenges motivent ma vie. Le gouvernement n’a qu’un seul objectif : être au service des populations »

Cela dit, le président TALON se montre plus déterminé encore à avancer : « Nous sommes coresponsables de la situation du pays. L’occasion actuelle est propice pour réformer », engage-t-il, réaffirmant qu’il n’est pas en quête de gloire immédiate, mais qu’il est plutôt désireux de marquer l’histoire du pays en bien ; et répondant favorablement à leur invitation de prendre part au culte du 25 février.

Le président de la République peut donc se satisfaire de son action réussie en vue de l’instauration de la sérénité et de la paix au sein de l’EPMB. Une église qui transcende les germes de la division pour embrasser les fruits de l’unité. Avec la participation évidente du président Patrice Talon pour la restauration de la paix.

Par Bénin Révélé Mag, avec CP.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close