A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Patrice Talon invite les Béninois à être des fiers ambassadeurs de la culture béninoise

C’était le second déplacement du chef de l’Etat dans la capitale en moins de deux semaines. Car Patrice Talon était présent à Porto-Novo le 06 janvier 2019 à la cathédrale Notre Dame de Porto-Novo pour prendre part à la messe de l’Epiphanie, une fête catholique. 

Photo : PRESIDENCE DU BENIN

(Bénin Révélé Mag) – Le Festival international de Porto-Novo a pris fin le samedi 12 janvier en présence du président Patrice Talon. Etaient également présents le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, et des membres du gouvernement.

C’était le second déplacement du chef de l’Etat dans la capitale en moins de deux semaines. Car Patrice Talon était présent à Porto-Novo le 06 janvier 2019 à la cathédrale Notre Dame de Porto-Novo pour prendre part à la messe de l’Epiphanie, une fête catholique.

Fier d’être au Festival international de Porto-Novo, le président de la République a magnifié le patrimoine culturel du Bénin. « Notre pays, le Bénin, est riche de son patrimoine culturel et beau de sa diversité culturelle. À travers ma présence à la cérémonie de clôture du Festival International de Porto-Novo le samedi 12 janvier 2019, cette conviction intrinsèque que nous partageons ensemble a davantage été confortée. Revenir à Porto-Novo, notre ville capitale, sept jours après la célébration de la fête de l’Épiphanie pour magnifier nos valeurs traditionnelles, me rassure que notre Nation est un modèle de tolérance et de cohabitation pacifique entre les religions », a écrit Patrice Talon sur son compte Facebook.

Aussi, le président invite les Béninois à être des fiers ambassadeurs de la culture béninoise. « C’est la marque de l’identité béninoise que nous avons le privilège de porter aux autres nations et peuples de par le monde entier. Cet héritage culturel, je nous invite tous à en être fiers, à le promouvoir sans cesse à en revendiquer dignement l’authenticité », argumente Patrice Talon.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close