A la UneSanté

Patrice Talon poursuit l’assainissement du secteur de la Santé en créant quatre organes pour le pilotage efficient des réformes

[Bénin Révélé Mag] – L’assainissement du secteur de la santé a toujours été un sujet préoccupant pour le Président Talon et son gouvernement. Les réformes du secteur de la santé sont d’une nécessité absolue aux fins de corriger les dysfonctionnements graves qui impactent ses performances et dont les citoyens se plaignent chaque jour.

Dans suivant cela que le Conseil des Ministres, en sa séance hebdomadaire du 25 septembre 2019, a décidé de créer quatre organes pour la mise en œuvre des réformes et assainir le secteur de la Santé. Ce sont : le Conseil national de la médecine hospitalière, le Conseil national des soins de santé primaires, l’Agence nationale de régulation pharmaceutique et l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé ; ce sont là, les.

Le Conseil national de la médecine hospitalière aura pour missions, entre autres, de fixer les normes et protocoles du domaine, les politiques et stratégies sanitaires nationales puis de veiller à leur application.

Quant au Conseil national des soins de santé primaires, il sera chargé, en matière de soins de santé primaires, d’élaborer les politiques et stratégies sanitaires nationales, de proposer les améliorations nécessaires à la réglementation puis d’assurer le suivi de leur mise en œuvre.

L’Agence nationale de régulation pharmaceutique remplace elle, l’actuelle Direction de la Pharmacie, du Médicament et des Explorations diagnostiques et sera chargée de mettre en œuvre la politique nationale en matière de pharmacie et de produits de santé.

En ce qui concerne l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé, elle a pour mission essentielle de garantir l’accès des citoyens à la santé. A cet effet, elle se prononce sur toute question relative au secteur, en particulier les orientations politique, stratégique et institutionnelle.

Pour y parvenir, le Gouvernement a mis en place une Commission technique ad hoc afin de remettre le secteur sur la bonne voie pour le bonheur des populations. On peut alors se féliciter du travail abattu par la commission dont les recommandations ont généré ces 4 organes.

Le Président Talon s’attèle ainsi à créer les conditions requises pour une satisfaction optimale des usagers des centres de santé, de restaurer durablement la confiance en l’hôpital public et d’assurer la garantie des droits des patients. Les fondamentaux et l’orthodoxie de ce secteur ont été redéfinis grâce à ces organes et tous les compartiments ont été pris en compte.

On remarque bien que des efforts sont ainsi faits pour appréhender les dysfonctionnements dans chaque sous-secteur de ce domaine afin que les organes créés puissent œuvrer à apporter des solutions. Cette dynamique du gouvernement s’inscrit dans le durable en se penchant sur le suivi et l’évaluation des politiques dans le secteur, la valorisation des ressources humaines du secteur à travers sa bonne gestion.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close