A la UneGestion publiqueSanté

Patrice Talon rencontre les syndicalistes du secteur de la santé

Visiblement, le président n’était pas content de l’attitude et de la démarche des syndicalistes malgré les efforts consentis et les mesures prises par le gouvernement.

Le président du Bénin Patrice Talon le 8 décembre 2016. | © THIERRY CHARLIER / AFP

(Bénin RévéléMag) – Comme annoncé il y a quelques jours déjà, le président Patrice Talon a rencontré l’intersyndicale des ressources humaines en santé pour essayer de juguler la crise qui agite le secteur de la santé. « On ne s’entend peut-être pas sur les modalités de l’intention […] L’intention est critiquable, mais cela doit-il vous amener à laisser les pauvres personnes mourir? Je ne suis pas d’accord avec vous et vous n’avez aucune raison d’être suspicieux à ce point », ainsi s’est adressé Patrice Talon, président de la République, aux partenaires sociaux du secteur de la santé du Bénin, lors de sa rencontre avec les syndicats du secteur de la santé ce 11 novembre 2017.

Visiblement, le président n’était pas content de l’attitude et de la démarche des syndicalistes malgré les efforts consentis et les mesures prises par le gouvernement. Notamment la décision du gouvernement de payer immédiatement une somme de  2 469 158 000 F.Cfa  aux agents de santé en règlement du tiers des arriérés des primes de risque et de motivation qui leurs sont dus.

Le président les invite à sortir de l’imputation de la rationalisation, à éviter le procès en sorcellerie, pour se contenter des faits. Ainsi, « jugez à l’acte et non à l’intention et prenez le temps nécessaire qu’il vous faut pour soumettre vos observations et attendez de voir ce que nous allons en faire », leur a dit le chef de l’Etat.

Tenue au palais de la République, on notera que c’est après la non-conclusion satisfaisante des différentes parties à la négociation, que le président de la République a décidé de prendre lui-même, les choses en main.

En effet, le secteur de la santé connaît depuis de longues semaines déjà, un mouvement d’humeur qui le paralyse. Les syndicalistes réclament au gouvernement de répondre à certaines doléances dont le paiement des primes de motivation et de risque de plusieurs années, la gestion de leurs carrières, la réforme au Cnhu (Centre national hospitalier et universitaire) de Cotonou, etc.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer