Articles recommandésEntretiens et OpinionsGestion publique 1INVESTIR AU BENINOpportunités d'investissement

Peng Jingtao : « Réformes de Patrice Talon ? Le Bénin est sur la bonne voie »

Selon l'ambassadeur de la République populaire de Chine au Bénin, "la Chine accorde un intérêt particulier aux réformes initiées par le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon".

Photo de famille suite à la remise de lettres de créance de Son Excellence Monsieur Jingtao PENG, Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin au Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon ce jeudi 03 mai 2018 au Palais de la Marina. | Photo : © Présidence de la République du Bénin
Photo de famille suite à la remise de lettres de créance de Son Excellence Monsieur Jingtao PENG, Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin au Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon ce jeudi 03 mai 2018 au Palais de la Marina. | Photo : © Présidence de la République du Bénin

(Bénin Révélé Mag) – Diplomate de formation, précédemment Consul Général de Chine à Montréal au Canada, Peng Jingtao n’est pas à son premier poste en Afrique. Il connaît le continent africain du Maghreb jusqu’à la région subsaharienne. Il a servi en Côte d’Ivoire, en Tunisie, au Cameroun avant d’être nommé ambassadeur auprès du Bénin.

Cadre méticuleux et doté d’une impressionnante culture générale, l’ambassadeur de Chine au Bénin surprend par sa maîtrise remarquable des enjeux et défis de développement du Bénin. Pourtant, il a pris service en mai 2018, il y a à peine deux mois. A l’occasion d’une interview réalisée dans les locaux de la chancellerie à Cotonou, l’air décontracté, il a abordé les questions liées à la coopération sino-béninoise dans les moindres détails, avec une objectivité exemplaire, sans détour ni langue de bois. Découvrez plutôt le contenu de cet entretien à bâtons rompus.

Bénin Révélé Mag : Quel est l’état actuel de la coopération entre la Chine et le Bénin ?

Peng Jingtao : Les relations de coopération entre la République Populaire de Chine et la République du Bénin sont solides, bonnes et diversifiées. Le Bénin est un pays ami de longue date avec lequel notre coopération remonte à l’époque où le président Mathieu Kérékou était au pouvoir. Nous y développons une coopération assez vaste qui couvre plusieurs secteurs. Il s’agit de l’économie, les infrastructures, la santé, l’éducation, l’ingénierie, la culture, le sport, etc. Notre intervention s’étend à l’ensemble des secteurs qui contribuent au développement du Bénin. Je tiens néanmoins à préciser que la Chine accorde un intérêt particulier aux réformes initiées par le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Tout développement durable se fait par le sacrifice.

Tout développement durable se fait par le sacrifice.

Bénin Révélé Mag : Pourquoi accordez-vous un tel intérêt aux réformes ?

Peng Jingtao : C’est grâce aux réformes que la Chine est passée de pays pauvre à un pays émergent. La Chine d’aujourd’hui est le résultat de plusieurs réformes étalées sur plus de quarante ans. Nous avons donc une bonne compréhension des réformes engagées par les autorités béninoises car notre pays en a fait l’expérience. A ce titre, nous accompagnons les efforts du gouvernement béninois selon la feuille de route contenue dans le PAG.

Remise de lettres de créance de Son Excellence Monsieur Jingtao PENG, Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin au Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon ce jeudi 03 mai 2018 au Palais de la Marina. | Photo : © Présidence de la République du Bénin

Je dois avouer que ce n’est pas facile de mettre en œuvre des réformes. Partout au monde, il y a toujours des difficultés à surmonter surtout concernant les mentalités. Mais, je pense que le Bénin est sur la bonne voie, parce que le président Patrice Talon et son gouvernement sont déterminés à aller jusqu’au bout de ces réformes. Peng Jingtao
Bénin Révélé Mag : Quel est votre appui aux réformes engagées par les autorités béninoises ?

Peng Jingtao : Nous apportons un appui multiforme au processus de réformes initié par la partie béninoise. Notre intervention s’étend à tous les secteurs couverts par les 45 projets lancés par le gouvernement béninois dans le cadre de la mise en œuvre du PAG. Nous intervenons dans le renforcement des infrastructures : les hôpitaux et les centres de santé, entre autres. Nous avons construit un hôpital ultra moderne à Parakou. Chaque année, nous assurons la formation de 300 personnels de diverses corporations notamment les diplomates, les ingénieurs agricoles, les médecins, etc.

En 40 ans, nous avons offert des équipements de santé et des médicaments au Bénin. Nous avons financé l’envoi d’une vingtaine d’équipes, soit 573 médecins Chinois en mission au Bénin.  Ces médecins ont eu le mérite de faire d’énormes sacrifices en acceptant de vivre dans des milieux ruraux parfois au prix de leurs vies. Nous avons enregistré des décès parmi ces courageux médecins qui ont préféré secourir les populations béninoises alors qu’il manque de médecins en Chine.

Dans le domaine agricole, nous avons construit deux centres de pilotage à Semè-Podji et à Parakou pour la formation agricole et pour l’élevage. Au total, 200 agriculteurs et éleveurs ont été formés. Les résultats de cette expérience ont été un succès complet. Peu de temps après les formations faites aux producteurs de ces centres, ils ont constaté une nette amélioration de leur rendement. Il y a eu en un temps record, 400% d’augmentation avec les mêmes semences utilisées par le passé. Ce qui a changé, ce sont les nouvelles techniques et les compétences transmises aux bénéficiaires de ces projets par les experts Chinois.

Bénin Révélé Mag : En dehors de votre appui pour la mise en œuvre de ces réformes, quelles sont vos autres priorités ?

Peng Jingtao : Au plan multilatéral, la Chine organisera en septembre 2018, le 3ème  Sommet du Forum de la Coopération Chine-Afrique. L’organisation de cette rencontre fait partie des grands défis à relever par la Chine. A cette occasion, nous passerons en revue l’ensemble de notre coopération avec l’Afrique.

Au plan bilatéral, le Bénin prendra part à ce Forum et le président Patrice Talon aura l’opportunité de rencontrer son homologue, le président Xi Jinping pour discuter des questions de développement majeurs et jeter les bases de nouvelles perspectives de coopération entre nos deux pays.

Bénin Révélé Mag : Quel est l’impact de l’apport des entreprises chinoises au Bénin ?

Peng Jingtao : Tout d’abord, je voudrais préciser que la Chine exhorte ses ressortissants résidant au Bénin à respecter les lois de la République du Bénin, ses coutumes et ses traditions. Nous les sensibilisons à respecter le cadre légal dans leurs activités. Contrairement à la désinformation faite par certains médias étrangers, la Chine respecte les normes salariales dans les pays africains.

Au Bénin par exemple, à l’entreprise Sucobe SA reprise par des investisseurs Chinois, basée à Savè et spécialisée dans la production du sucre et d’alcool, les travailleurs touchent un salaire qui est quatre fois plus que le SMIG chaque mois. Cette entreprise a payé depuis lors 28 milliards FCFA d’impôts au Bénin en dépit d’un déficit annuel de 200 millions FCFA enregistré. Cette entreprise emploie 362 agents contractuels permanents et 1500 ouvriers occasionnels en période de campagne de production de sucre et d’alcool.

Malgré les difficultés rencontrées, elle essaie de respecter ses engagements. Les revendications faites par le personnel doivent à mon avis faire l’objet d’un arbitrage objectif qui tient compte de la réalité. Il y a aussi une concurrence déloyale faite par des importateurs peu scrupuleux. Je pense qu’il est nécessaire d’établir un équilibre raisonnable entre les difficultés de l’entreprise et les doléances des employés. Une entreprise qui s’installe ne fait pas systématiquement d’énormes profits en un laps de temps. Il lui est alors impossible de distribuer une richesse qu’elle n’a pas encore gagnée.

Par ailleurs, les petites et moyennes entreprises commerciales chinoises qui opèrent dans la ceinture du marché de Dantokpa ont fait preuve d’une solidarité exemplaire à l’endroit des victimes d’incendie survenu dans ce marché. Leur collectif a remis une enveloppe de cinq millions à l’administration du marché pour soulager les peines des victimes. C’est un geste qui est bien apprécié par les personnes concernées et même par les autorités béninoises.

Bénin Révélé Mag : Que doit faire le Bénin pour attirer et sécuriser l’investissement étranger ?

Peng Jingtao : Il y a beaucoup à faire au Bénin. Il y a la question de l’électrification et celle de l’industrialisation qui sont essentielles et indissociables.

Remise de lettres de créance de Son Excellence Monsieur Jingtao PENG, Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin au Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon ce jeudi 03 mai 2018 au Palais de la Marina. | Photo : © Présidence de la République du Bénin

Le Bénin a un grand potentiel. C’est sa position géographique par rapport au Nigéria qui compte un marché de 180 millions de personnes. Plusieurs entreprises internationales optent pour installer une base au Bénin en vue de faire des affaires dans la sous-région. La position du port autonome de Cotonou est une aubaine pour les pays Sahéliens tels que le Niger, le Burkina Faso et le Mali.Peng Jingtao

Le Bénin gagnera à attirer les investisseurs en offrant de meilleures conditions pour faire des affaires. Cela demande beaucoup de patience. Je pourrais décrire cette procédure par l’exemple d’un nid que l’on construit pour attirer un oiseau. Le nid dans ce cas c’est l’ensemble des mesures d’accompagnement pour faciliter et sécuriser les investissements étrangers et l’oiseau représente les investisseurs eux-mêmes. C’est une dynamique prometteuse pour le Bénin.

Propos recueillis Par Ibrahim Ored’Ola Falola

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close