A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Plus de 265 milliards de F.Cfa de l’UE pour appuyer l’Assemblée nationale dans la promotion de la gouvernance participative

Eric Houndété fait observer que le lancement de ce nouveau programme témoigne une fois de plus de la volonté et de l’engagement constant de l’Union européenne à accompagner le Bénin à travers des programmes de développement. « Ce programme me paraît très ambitieux et cadre avec les réformes politiques et institutionnelles en cours dans notre pays », dit-il.

Eric Houndété, premier vice-président de l’Assemblée nationale | Photo : aCotonou

(Bénin Révélé Mag) –  Pour contribuer positivement à l’amélioration par l’Assemblée nationale béninoise, de la gouvernance politique et au respect des droits de l’Homme, l’Union européenne accompagne l’institution parlementaire. La mise en œuvre des actions liées à cette mission a pris corps le 23 avril 2018, avec le lancement officiel du projet par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété, qui est en même temps, président du comité de pilotage dudit projet.

Eric Houndété fait observer que le lancement de ce nouveau programme témoigne une fois de plus de la volonté et de l’engagement constant de l’Union européenne à accompagner le Bénin à travers des programmes de développement. « Ce programme me paraît très ambitieux et cadre avec les réformes politiques et institutionnelles en cours dans notre pays », dit-il.

C’est que, l’Union européenne vient de parapher avec l’Assemblée nationale un nouveau partenariat. Après le programme Awépa arrivé à terme, elle renouvelle son soutien à l’institution parlementaire à travers le Projet d’appui à l’Assemblée nationale du Bénin pour la promotion de la gouvernance participative et des droits de l’Homme. Ce nouveau projet est mis en œuvre par l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (Nimd) pour la période allant de mars 2018 à mars 2020.

Financé par l’UE à hauteur d’environ 265 millions F.Cfa, ce projet vise à accompagner le Parlement béninois dans sa contribution à la promotion et à la protection des droits de l’Homme et au renforcement de la gouvernance participative.

Selon Alessandro Tedesco, représentant du chef de la délégation de l’Union européenne au Bénin, il s’inscrit parmi les nombreuses initiatives financées grâce à l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l’Homme (Ieddh), qui est un des principaux outils à la disposition de l’Union européenne pour soutenir les initiatives de défense des libertés fondamentales et démocratiques dans les pays où l’Ue est présente, précise le,.

L’ambition du présent projet a été décliné en plusieurs actions réalisables sur les deux ans que durera le projet. Il s’agira de soutenir l’Assemblée nationale dans ses activités liées à la promotion des droits de l’Homme, au renforcement de la contribution du parlement aux travaux de la Commission béninoise des droits de l’Homme (Cbdh) et dans la mise en œuvre des recommandations de l’Examen périodique universel (Epu) des Nations Unies sur les droits de l’Homme.

Il sera question de renforcer le plan de communication du parlement en mettant l’accent sur les interactions avec la société civile et les citoyens, à travers l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication et les réseaux sociaux et à mettre en place un système de suivi de l’application des lois et interpellations du gouvernement en matière de promotion des droits de l’Homme.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close