A la UneEconomiePolitique économique

Pour le bonheur des populations, la Banque mondiale augmente son portefeuille de projets au Bénin

Le 29 mai 2018, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, qui a salué cette décision, a présidé, le mardi 29 mai, la réunion de revue du portefeuille de cette institution de Bretton Woods, au titre du deuxième trimestre de l’année 2018.

Katrina Sharkey, représentante résidente de la Banque mondiale au Bénin | Photo : © WHO

(Bénin Révélé Mag)  – Le portefeuille de la Banque mondiale au Bénin s’agrandit. C’est que l’institution financière internationale entend renforcer ses interventions dans le Bénin. De ce fait,  le 29 mai 2018, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, qui a salué cette décision, a présidé, le mardi 29 mai, la réunion de revue du portefeuille de cette institution de Bretton Woods, au titre du deuxième trimestre de l’année 2018. Cela s’est déroulé en présence de Katrina Sharkey, représentante résidente de la Banque mondiale au Bénin.

En effet, la revue s’est appesantie sur l’état du portefeuille en cours, en faisant le point d’avancement des décaissements et en appréciant le niveau d’avancement projet par projet. Ainsi, « nous avons pu remarquer des progrès tangibles. Mais, il va falloir redoubler d’ardeur pour améliorer le taux de décaissement de sorte que l’année fiscale se termine en beauté », indique la représentante résidente de la Banque mondiale au Bénin. De nouveaux engagements ont été pris par les coordonnateurs de projets pour accélérer le processus de décaissement pour les activités.

Selon le ministre Abdoulaye Bio Tchané, les services réels aux populations ne peuvent se concrétiser que si les projets améliorent leur taux de décaissement. Ainsi, lance-t-il, « nous devons nous y atteler. Les coordonnateurs doivent faire preuve de proactivité et remonter les difficultés pour que nous puissions mieux consommer les ressources ». On note alors que si certaines interventions sont déjà bouclées, de nouveaux financements sont arrivés, à la grande satisfaction du gouvernement béninois.

Il s’agit notamment du Projet d’investissement dans la résilience des habitants du littoral dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain, d’un montant d’environ 205 milliards de F.Cfa. On notera aussi le Programme d’accès universel à l’eau potable en milieu rural « Aqua-Vie », pour un montant d’environ 110 milliards de F.Cfa. Ce dernier reste inédit, surtout qu’en termes de volume, il constitue le plus gros concours jamais apporté par la Banque mondiale au Bénin.

Deux nouveaux projets sont également attendus. Ils concernent les secteurs de la santé et de la protection sociale. « Nous saluons à juste titre l’enrichissement du portefeuille de la Banque mondiale au Bénin ; cela marque l’intérêt que l’institution accorde à la réduction de la pauvreté et l’amélioration des services sociaux de base au Bénin », fait observer le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close