A la UneGestion publiquePolitiques publiques

En prélude aux élections à venir, la Céna convie les experts à évaluer le code électoral

« L’objectif visé à travers cet atelier est de procéder à une évaluation non opportuniste de l’application du code électoral telle que vous l’avez vécue et perçue », explique le président de la Céna.

Emmanuel Tiando, président de la Céna / Photo : https://beninwebtv.com
Emmanuel Tiando, président de la Céna / Photo : https://beninwebtv.com

(Bénin Révélé Mag) – Dans l’optique d’améliorer davantage le code électoral et d’anticiper sur les défis des prochains scrutins, un atelier de deux jours d’évaluation de cette loi a été organisé par la Commission électorale nationale autonome du Bénin (Céna), le 25 janvier 2018. Il a été ouvert par le président de la Céna, Emmanuel Tiando.

« L’objectif visé à travers cet atelier est de procéder à une évaluation non opportuniste de l’application du code électoral telle que vous l’avez vécue et perçue », précise le président de la Céna, aux participants. Ainsi donc, au cours de cet atelier, il s’agit pour les experts, de se baser sur leurs différentes appréciations et expériences diverses, pour évaluer de façon objective la mise en œuvre du code électoral. Il n’est donc pas question de faire un bilan des scrutins passés, car, fait observer Emmanuel Tiando « la Céna a déjà effectué un bilan des élections passées et les rapports y relatifs sont disponibles ».

Ainsi, pour le président de la Céna, l’atelier vise d’abord à « mettre en exergue les innovations introduites par le nouveau code électoral et qui peuvent être considérées comme des acquis à capitaliser pour la qualité des prochains processus électoraux ». Ensuite, il s’agit pour les participants d’identifier les difficultés apparues dans sa mise en œuvre ainsi que les insuffisances notées dans ses dispositions légales. Enfin, il sera question de « formuler des propositions concrètes en vue de l’améliorer tout en renforçant ses acquis ».

Il a été question pour les juristes présents et les acteurs prenant part au processus électoral, de passer en revue, le code des élections au Bénin, dans l’ambition de faire des propositions, dans le sens d’améliorer ce code. Cette évaluation intervient après les trois dernières consultations électorales. En effet, depuis son installation en 2014, la première Céna permanente dont le mandat est en cours a expérimenté l’organisation des législatives, des élections municipales et locales de 2015 et de la présidentielle de 2016.

Ainsi, souligne Emmanuel Tiando, « au terme de ce cycle électoral et à la veille d’un autre qui débutera en 2019 avec les élections législatives, il nous est apparu nécessaire de procéder à une évaluation de la mise en œuvre de ce code ». Code qui, précise le président de la Céna, est le « fruit du consensus de notre classe politique ».

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close