Gestion publique

Programme Spécial d’Insertion dans l’Emploi (PSIE) : Le Ministre Modeste KEREKOU sur les lieux du déroulement des entretiens d’embauche des candidats

Comptes rendus

L’Unité de Coordination du Programme Spécial d’Insertion dans l’Emploi (PSIE) a organisé le vendredi 04 novembre 2020 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, une série d’entretiens d’embauche au profit des candidats de la 5ème cohorte issus des phases qualificatives précédentes du PSIE. Cette séance d’entretiens d’embauche a connu la présence du Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Tihounté KEREKOU, venu observer le déroulement des interviews des candidats par les différents panels.

Pour cette cohorte, ils sont au total 312 candidats qui seront évalués par des spécialistes du monde de l’entreprise et du recrutement pour 45 postes à pourvoir dans les domaines du génie-civil, l’agro-industrie, la logistique, la comptabilité-gestion et l’action commerciale.

Selon le Coordonnateur du PSIE, Monsieur Charlemagne LOKOSSOU, « Ça correspond à l’une ou l’autre des 14 points d’activités que le PSIE avait retenues en terme de secteurs d’activités ».

Pour le Ministre KEREKOU, ce projet est un programme présidentiel qui a été annoncé par le Président de la République en personne pour faciliter l’insertion dans l’emploi de 2000 jeunes chaque année à la charge de l’État. Il offre une occasion à ces jeunes de « travailler dans un environnement professionnel, de faire preuve de leurs compétences, de leurs talents, de leurs dévouements pour se rendre utile voire indispensable ». Pour le Gouvernement, c’est qu’au terme des 12 mois ou 24 selon le cas, les entreprises aient la capacité de retenir ces compétences qui auront été mises à leur disposition.

Le Ministre a indiqué que les ressources sont disponibles pour payer tous les allocataires.

Pour l’exercice budgétaire 2021 le Gouvernement a mis à disposition plus de 6 milliards de FCFA pour le PSIE aux fins d’assurer la prise en charge des allocataires (solde et accessoires). À l’endroit des entreprises, Modeste KEREKOU a fait savoir que si elles ont besoin de ressources humaines compétentes, les jeunes sont là avec leurs talents et sont prêts à les servir. Il les a exhortés à se manifester en s’inscrivant sur la plate-forme du PSIE pour exprimer leur besoin.

Quant aux jeunes offreurs de compétences et en quête d’emploi il les invite à s’inscrire massivement sur la plate-forme. Le processus étant totalement dématérialisé et transparent. « Tous les candidats qui remplissent les conditions sont à équidistance du poste à pouvoir. Seules les qualifications, la compétence, le talent, le mérite de chacun lors des différentes phases d’un recrutement conduites par la coordination du PSIE feront la différence » a-t-il laissé entendre.

Cet article est un contenu du site web Gouv.bj

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer