A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Réaménagement ministériel : Les deux entrées et deux sorties du gouvernement de Patrice Talon

En effet, suivant l’article 54 alinéa 2 de la constitution béninoise, qui précise que le président de la République nomme après avis consultatif du bureau de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement, fixe leurs attributions et met fin à leur fonction, le président Patrice Talon a procédé le 05 juin 2018, à un léger réaménagement du gouvernement ; son troisième, depuis son avènement au pouvoir, en avril 2016.

Bénin Révélé Mag –  Après le remaniement ministériel du 27 octobre 2017, le président de la République, Patrice Talon, Chef de l’Etat et Chef du gouvernement, vient d’apporter un souffle nouveau à son équipe gouvernementale.

En effet, suivant l’article 54 alinéa 2 de la constitution béninoise, qui précise que le président de la République nomme après avis consultatif du bureau de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement, fixe leurs attributions et met fin à leur fonction, le président Patrice Talon a procédé le 05 juin 2018, à un léger réaménagement du gouvernement ; son troisième, depuis son avènement au pouvoir, en avril 2016.

La liste du nouveau gouvernement, constituée de 22 membres avec à sa tête le président de la République, a été rendue publique le 05 juin 2018, après l’avis du bureau de l’Assemblée nationale. Le principal constat qu’on fait de cette nouvelle formation est que dix-neuf membres de l’ancienne équipe sont reconduits ; aucun autre ministère n’est créé. La nouveauté est qu’un ministre a été muté, deux font leurs entrées et deux autres sont sortis.

Dr Alassane SEIDOU : « Je déclare la fin de l’épidémie de la fièvre de Lassa dans les départements de l’Alibori, l’Atacora, le Borgou et les Collines »
Alassane Séidou, précédemment ministre de la Santé, a été nommé à la tête du ministère des Infrastructures et des Transports en remplacement de Cyr Koty. | Photo : aCotonou.com

Ainsi, Alassane Séidou, précédemment ministre de la Santé, a été nommé à la tête du ministère des Infrastructures et des Transports en remplacement de Cyr Koty, sorti du gouvernement.

Concernant les entrées, Me Sévérin Quenum, avocat à la Cour, remplace l’agrégé de droit, Me Joseph Djogbénou au ministère de la justice. Il faut rappeler ici que Joseph Djogbénou a été désigné il y a quelques jours par le bureau de l’Assemblée nationale pour siéger à la Cour Constitutionnelle. Ce qui a d’ailleurs justifié ce léger réaménagement du gouvernement, de l’avis de nombreux experts. Benjamin Hounkpatin, agrégé de gynécologie, se voit confié ministère de la Santé.

Me Sévérin Quenum, avocat à la Cour, remplace l’agrégé de droit, Me Joseph Djogbénou au ministère de la justice. | Photo : © Benin24 Television

Comme pour les deux précédents gouvernements, le Chef de l’Etat, fidèle à sa vision selon laquelle il faut mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, mise aussi sur la promotion de la jeunesse. Ainsi, on voit bien que le président Patrice Talon a réuni des techniciens, chacun compétent dans son domaine, pour poursuivre les actions visant la réalisation de son programme d’actions. Les personnalités désignées sont des hommes peut-être peu connus du milieu politique, mais réputé pour leur compétence dans leur milieu respectif.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer