A la UneBTP et InfrastructuresEconomie

Pour redorer son blason, le Port autonome de Cotonou signe un partenariat avec celui d’Anvers en Belgique

Selon le ministre béninois des Infrastructures et des Transports du Bénin, Cyr Koty, « c’est un contrat très important qui marque un tournant décisif dans le cadre de la gestion technique du Pac ».

Cyr Koty, ministre béninois des Infrastructures et des Transports du Bénin | Photo : transports.bj/Archives

(Bénin Révélé Mag) – Pour accroître son attractivité, ses potentialités et sa rentabilité, le port autonome de Cotonou (PAC) a signé avec le port d’Anvers en Belgique, un contrat de gestion. La séance de signature de ce partenariat s’est déroulée le 08 janvier 2018, au palais de la Marina à Cotonou.

Selon le ministre béninois des Infrastructures et des Transports du Bénin,  Cyr Koty, « c’est un contrat très important qui marque un tournant décisif dans le cadre de la gestion technique du Pac ». C’est que les autorités béninoises entendent redorer l’image du Port autonome de Cotonou. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement du nouveau départ a signé un partenariat de gestion avec le port d’Anvers en Belgique.

A la signature de ce contrat de trois ans renouvelable deux fois, une délégation conduite par le Directeur du service public fédéral des affaires étrangères de Belgique représentait la partie belge. Cette partie belge aura notamment pour principal défi de faire revenir les opérateurs économiques des pays limitrophes qui n’ont pas d’ouverture sur la mer et qui laissent le Pac pour d’autres ports des pays voisins.

Quant à l’administrateur délégué du Port international d’Anvers, Kristof Waterschoot,  confiant, s’exprime en ces termes : « nous avons réfléchi ensemble avec le Président de la République du Bénin sur les moyens de réaliser l’ambition commune des deux parties contractantes de faire du port de Cotonou le port le plus performant de la sous-région ouest-africaine », rassurant ainsi les béninois. Pour lui, le projet consiste donc en l’accompagnement du Pac avec l’expertise du port d’Anvers.

« La gestion du Pac sera revue de fond en comble : sur le plan de l’informatisation, sur le plan de la modernisation des infrastructures et sur le plan organisationnel, il y a beaucoup à faire », a-t-il indiqué à sa sortie de l’audience. Ainsi, le poumon de l’économie béninoise bénéficiera de l’expertise reconnue de cette entreprise portuaire belge.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close