A la UneArticles recommandésGestion publique 1Politiques publiques

Régis BATCHASSI : « Le Bénin est également bénéficiaire du Programme régional d’appui aux pays côtiers de l’USAID »

[Bénin Révélé Mag] – Au moment où les dernières attaques au Bénin et au Togo rappellent les sérieuses menaces sur les pays côtiers, le Conseil national de la jeunesse du Togo, dans le cadre d’un partenariat avec Timbuktu Institute, soutenue par le Programme Régional d’Appui aux Pays côtiers de l’USAID (Agence des États-Unis pour le développement international), a lancé l’initiative « conversations communautaires pour l’engagement positif des jeunes dans la prévention de l’extrémisme violent ».

Il s’agit de rencontres de sensibilisation et d’information des jeunes dans la prévention de l’extrémisme violent. Pendant deux semaines, le CNJ Togo a donc organisé une série de « conversations communautaires » dans quatre préfectures de la région des Savanes au Togo.


Dans un entretien publié sur le site web de Timbuktu Institute, Régis BATCHASSI, le président du Conseil national de la jeunesse du Togo, indique que le Bénin est également bénéficiaire de ce Programme Régional d’Appui aux pays côtiers de l’USAID.

Avec les jeunes du Bénin, il envisage donc « un partage d’expériences avec d’autres jeunes des pays du Golfe de Guinée qui partagent les mêmes vulnérabilités. Vous savez, vu la transnationalité du phénomène terroriste et des menaces, la dimension transfrontalière doit être prise en compte, une fois que nous arriverons à consolider et élargir davantage les acquis de cette initiative au Togo ».

Au Togo, le conseil national de la jeunesse, grâce au partenariat avec le Timbuktu Institute, soutenu par le Programme Régional d’Appui aux pays côtiers, veut faire des organisations de la jeunesse, un véritable levier de résilience en renforçant leurs capacités des jeunes pour en faire des acteurs de la prévention en appui aux efforts de l’Etat. Ce qui sera le cas au Bénin, apprend-on.

« La jeunesse ne doit pas être vue comme un problème qui pèse, mais une source de propositions et de solutions constructives… Cette tournée dans les Savanes nous a réconfortés sur le fait que les jeunes veulent jouer pleinement leur rôle dans le domaine de la prévention. La seule approche sécuritaire est, certes, utile, mais ne suffit plus face à la complexité du phénomène. Il faut, vraiment, un engagement des jeunes pour une résilience communautaire, et nous continuerons à y travailler », affirme Régis BATCHASSI.

Le déploiement du PRAPC au Bénin

C’est en juillet 2021 que le Programme Régional d’Appui aux Pays Côtiers (PRAPC) a démarré au Bénin ! Une équipe de jeunes avait effectué une tournée de lancement dans les quatre départements du nord du pays et avait présenté le programme aux maires et aux préfets, ou à leurs représentants.

L’équipe de PRAPC avait également rencontré des leaders de la communauté locale, des jeunes et des femmes pour commencer à développer des idées d’activités concrètes. Les fonctionnaires et les représentants des communautés dans les quatre départements avaient chaleureusement accueilli l’équipe et ont exprimé leur volonté de soutenir et de s’engager dans le programme si les activités commençaient là-bas.

Régis BATCHASSI : « Le Bénin est également bénéficiaire du Programme régional d’appui aux pays côtiers de l’USAID »

Au Bénin, il faut déjà relever que la Chef de Mission Adjointe à l’Ambassade des Etats-Unis, Karen Gustafson de Andrade, avait effectué une tournée dans les départements du Borgou et de l’Alibori du 14 au 17 Février 2022. Voir photo d’illustration.

A Parakou, sa délégation avait rencontré des journalistes membres de la Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FeRCAB) qui travaillent dans les zones les plus affectées par le phénomène de l’extrémisme violent. Cette rencontre entrait dans le cadre du Programme Régional d’Appui aux Pays Côtiers (PRAPC) initié par l’USAID et qui appuie la FeRCAB dans l’organisation de formations théoriques et pratiques à l’endroit des journalistes de la radio

Par BRM

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer