A la UneEconomiePolitique économique

Romuald Wadagni prend une mesure pour lutter contre la fraude fiscale

C’est fini les fraudes fiscales au Bénin. L’administration fiscale va désormais s’attaquer aux opérateurs économiques qui ne déclarent pas et ou ne paient pas leurs impôts.

(Bénin Révélé Mag) – Dans un communiqué du ministre de l’Economie et des Finances, rendu public le 08 juillet 2018, Romuald Wadagni, fait obligation aux opérateurs économiques de s’inscrire au fichier actif des contribuables avant que leurs marchandises soient dédouanées. Par cette mesure, le ministre Romuald Wadagni a pour objectif, non seulement de mieux identifier les opérateurs économiques mais aussi de mettre en place une politique préventive pour que les fraudeurs potentiels puissent passer moins rapidement à des pratiques illicites.

Ainsi, c’est fini les fraudes fiscales au Bénin. L’administration fiscale va désormais s’attaquer aux opérateurs économiques qui ne déclarent pas et ou ne paient pas leurs impôts. Le ministre de l’Economie et des Finances vise donc à supprimer les voies et moyens de fraude dans la collecte des recettes fiscales, comme l’indique le communiqué.

Cela est une manière pour l’autorité ministérielle de rappeler aux opérateurs économiques exerçant au Bénin qu’ils doivent s’acquitter de leurs devoirs fiscaux envers l’Etat. Le communiqué ministériel précise également que la régularisation de la situation fiscale des opérateurs économiques est la condition sine qua non pour dédouaner leurs marchandises. Ainsi, les opérateurs économiques exerçant sur le territoire national sont invités à se rapprocher de la direction générale des impôts pour se conformer à la règlementation en vigueur les concernant.

En effet, les résultats de la mobilisation engagée contre la fraude révèlent souvent l’ampleur de son développement, surtout dans le milieu des opérateurs économiques. Cette mesure vient alors renforcer les dispositifs de lutte contre la fraude fiscale. Il s’agit là d’un enjeu de justice et d’égalité devant les charges publiques. Faut-il rappeler ici, que depuis l’avènement de Patrice Talon à la magistrature suprême en 2016, la lutte contre la fraude fiscale a revêtu une importance particulière, compte tenu de son ampleur.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close