A la UneEducationGestion publiqueGestion publique 1

Salimane Karimou fait le tour du propriétaire, pour constater l’effectivité de la rentrée scolaire 2018-2019

Le ministre s'est dit satisfait du constat et a encouragé les enseignants à continuer sur cette lancée. Aux enfants, il a prodigué de sages conseils pour de bons résultats à la fin de l'année.

Photo : Benin Eden TV

(Bénin Révélé Mag) – La rentrée des classes pour le compte de l’année scolaire 2018-2019, a eu lieu le 17 septembre 2018. Les cours ont effectivement démarré ce jour dans les écoles et collèges de Cotonou. C’est le constat qu’a effectué Salimane Karimou, ministre en charge de l’Enseignement maternelle et primaire, en présence de Modeste Toboula, préfet du Littoral, au complexe scolaire de Cadjèhoun.

Le ministre s’est dit satisfait du constat et a encouragé les enseignants à continuer sur cette lancée. Aux enfants, il a prodigué de sages conseils pour de bons résultats à la fin de l’année.

Même si on a pu déplorer l’absence des apprenants encore attendus dans certains établissements, due au fait que beaucoup d’établissements s’adonnent encore aux tâches d’inscription (une des raisons de l’absence des élèves dans les classes) ;  dans l’ensemble, élèves et enseignants du secteur des enseignements maternel, primaire, secondaire, technique et professionnel ont repris le chemin des classes, le 17 septembre 2018. A Cotonou, les enseignants étaient dans les classes et assuraient leurs tâches pédagogiques.

« Nous avons reçu des instructions fermes du ministre en charge de l’Enseignement secondaire et toutes les dispositions ont été prises pour que les cours démarrent effectivement ce lundi 17 septembre », confie Koffi Saturnin Gbaguidi, directeur du collège d’enseignement général « Les Pylônes ».

Ici, l’administration et les enseignants ont pris les dispositions nécessaires pour le démarrage effectif des cours. Le directeur fait savoir que le décor a été planté très tôt le matin avec la cérémonie des couleurs au cours de laquelle l’accent a été mis sur les dispositions pratiques à prendre pour le démarrage effectif des cours. « Les collègues sont instruits à ce effet, surtout les agents permanents de l’Etat et les agents contractuels de l’État », précise-t-il.

Dans les établissements, les emplois du temps sont déjà connus par les professeurs et la répartition des élèves dans les classes a également été faite. Mais ce sont les classes d’examen qui ont surtout démarré les cours puisque les élèves n’étaient pas en nombre suffisant dans les classes intermédiaires.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer