A la UneGestion publiquePolitiques publiquesSanté

Samou Séïdou Adambi s’enquiert des problèmes de l’eau potable dans le Zou et les Collines

Le ministre Samou Séïdou Adambi a pu rencontrer le préfet, les maires, les directeurs centraux et sectoriels ainsi que le personnel des directions et chantiers.

Samou Séïdou Adambi,ministre de l’Eau et des Mines / Photo : http://beninpresse.org

(Bénin Révélé Mag) – Samou Séïdou Adambi,ministre de l’Eau et des Mines, était en visite de travail dans le Zou et les Collines, les 07 et 08 décembre 2017. Il était accompagné dans sa visite par Lucien Avohouémè, directeur général par intérim de la Soneb. Cette descente avait pour visée, d’établir l’état des avancées et relevées dans les secteurs couverts par son ministère et tranquilliser les populations face aux problèmes d’eau potable.

Au cours de cette visite, le ministre Samou Séïdou Adambi a pu rencontrer le préfet, les maires, les directeurs centraux et sectoriels ainsi que le personnel des directions et chantiers. Il s’est alors enquis de la situation réelle sur le terrain. Il s’agit entre autres des difficultés liées à la mise à disposition des terres identifiées pour abriter les sites.

A côté de cela, le constat que fera le ministre Samou Séïdou Adambi, est amer. Si d’Abomey à Bohicon, les robinets peuvent cracher le précieux liquide deux fois par semaines, à Djidja ou encore à Agbangnizoun, les populations ont droit à de l’eau dans leurs robinets, une fois par trimestre.Le constat n’est guère plus reluisant dans les Collines.

Samou Séïdou Adambi aura ainsi fait « le tour du propriétaire ». Il s’est rendu à la direction départementale de l’Eau et des Mines, à la direction départementale de la Société nationale des eaux du Bénin à Bohicon. Il a témoigné de la décrépitude du système d’alimentation en eau potable dans le Zou (18000 abonnés) et dans les Collines (5000 abonnés). Le ministre Samou Séïdou Adambi a rassuré les uns et les autres. Selon lui, quand les chantiers seront achevés, la capacité de production d’eau devra être multipliée par dix (elle est aujourd’hui, de 20 000 m3 en moyenne) et le cap mis sur 400 000 abonnés, essentiellement dans le Zou.

Il a ensuite été au chantier de forage de Zado-Gagbé dans la commune de Zogbodomey. Ce chantier fournira huit forages pour renforcer tout le système d’alimentation en eau potable des populations du plateau d’Abomey, selon Edmond Nassala, directeur général de l’entreprise Igip, société chargée de l’étude et du contrôle dudit chantier.

Le ministre de l’eau et des minesa dit sa conviction de ce que l’eau est indispensable à la vie, au développement et à l’environnement.Il a reconnu que sa disponibilité et son accès demeure limités pour les populations béninoises. Mais il a aussi rappelé la vision qui est celle du chef de l’Etat, qui est d’assurer l’accès à l’eau potable aux populations, où qu’elles soient sur le territoire national à l’horizon 2021.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer