A la UneEconomiePolitique économique

Selon le rapport 2017 de la BAD, l’économie béninoise augure de belles perspectives

Le programme d’action gouvernementale (Pag) commence à produire de fruits, pour le bonheur des Béninois et Béninoises.

Patrice Talon, le président du Bénin, à l'Assemblée Nationale lors du Message sur l'Etat de la nation le 22 décembre 2017 / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN
Patrice Talon, le président du Bénin, au lendemain de son avènement à la tête de la république, a promis de réduire le train de vie de l’Etat. / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

(Bénin Révélé Mag) – Le chef de l’Etat, Patrice Talon, au lendemain de son avènement à la tête de la république du Bénin, a promis de réduire le train de vie de l’Etat. Cela, afin que les dépenses du pays connaissent une normalisation progressive suivant la demande de l’Uemoa, en décroissant à 4,8% cette année 2018 puis à 3,1% en 2019. C’est que le défi de relèvement de l’économie béninoise n’est pas négociable pour les dirigeants du Bénin. C’est ce que corrobore le rapport 2017 de la banque africaine de développement, (Bad).

Le programme d’action gouvernementale (Pag) commence à produire de fruits, pour le bonheur des Béninois et Béninoises. L’institution bancaire assure dans son rapport de 2017, pour l’économie béninoise, de belles perspectives. Elle promet également une continuation dans l’ascension du produit intérieur brut du pays.  En effet, estimées à 5,5 %, en 2017 contre 4 % de 2016, les projections pour le produit intérieur brut du Bénin en cette année 2018 et celle à venir; 2019 restent intéressantes. Le taux prévisionnel est annoncé pour 2017 et 2018, de respectivement, 6,1% et 6,5 %.

Le gouvernement béninois a déployé et continue de déployer des efforts depuis son avènement, pour dompter et maîtriser le délestage. Il faut rappeler ici que ce phénomène était un véritable problème de contre-performance pour plusieurs entreprises. Ce travail d’amélioration continue, avec le lancement le dernier trimestre de l’année 2017, de la construction d’une nouvelle centrale, l’assistance du Mca II. Elle permettra alors, d’assurer une autonomie énergétique au Bénin.

Dans son Pag, le Bénin a décidé de se révéler en investissant dans nombre de secteurs capitaux de l’économie. On peut citer entre autres, l’agriculture, le tourisme, les infrastructures et les services sociaux de base. Et avec le record historique au Bénin de plus 451 000 tonnes pour la seule campagne cotonnière 2016-2017 par exemple, ces investissements portent déjà leur fruit.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer