A la UneEconomieGestion publique 1Politique économiqueTIC et Télécoms

A la SENUM 2017, Aurélie Adam Soulé Zoumarou présente les avancées numériques du Bénin

La ministre de l’Economie numérique et de la Communication, s’est exprimée en compagnie de quatre experts, sur la mutation numérique au Bénin.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la ministre de l’Economie numérique et de la Communication, au SENUM 2017 | Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN

(Bénin Révélé Mag)Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la ministre de l’Economie numérique et de la Communication, s’est exprimée en compagnie de quatre experts, sur la mutation numérique au Bénin. C’était le 18 décembre 2017, dans le cadre de la Semaine du numérique (SENUM), tenue à Cotonou. Cette séance d’échange a favorisé une meilleure compréhension du déploiement du gouvernement de la rupture, pour permettre aux Béninois d’avoir une accessibilité idoine à la connexion internet et aux services numériques.

Ainsi, selon Aurélie Adam Soulé Zoumarou, on relève une nette diligence dans l’opérationnalisation des mécanismes qui visent à rendre concrète et tangible, la volonté du président Talon, de transformer le Bénin en une plateforme de services numériques, de l’Afrique de l’ouest, pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici à 2021.

Elle fait remarquer qu’en cette fin de décembre 2017, le Bénin sera à 70 % de réalisation du déploiement de la fibre optique sur le territoire béninois. Cela viendra booster la qualité du service internet sur l’ensemble du territoire national. Ce projet va transformer la vie des citoyens du Bénin et celle des entrepreneurs aussi, par et avec une économie numérique de référence.

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a, au cours de cette rencontre, énoncé le projet Sèmè City. Selon elle, le gouvernement de Patrice Talon envisage en effet, de transformer le Bénin en principale plateforme de services numériques pour l’Afrique de l’Ouest.

Elle indique que le Bénin est classé par l’Union internationale des télécommunications, 23ème en Afrique et 149ème dans le monde et qu’il intègre de plus en plus les technologies de l’information de la communication dans son développement. Elle a ainsi fait savoir, qu’en fin décembre 2017, on sera en mesure d’émettre le premier signal TNT.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close