A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Sept communes du Mono et du Couffo entrent en possession de leur Plan de développement, 3e génération

C’est la préfecture de Lokossa qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise de Pdc pour le compte du département du Mono.

(Bénin Révélé Mag) – Après les communes d’Aplahoué, de Klouékanmè, de Lalo et de Toviklin, pour le compte du Couffo, les représentants des communes d’Athiemé, de Bopa et de Houéyogbé ont à leur tour réceptionné chacun pour sa commune un lot de tirages du Plans de développement communaux (Pdc) en plus de sa version électronique et un guide d’élaboration. La cérémonie de remise de ces lots qui s’est déroulée le 13 novembre 2018, couronne le processus d’élaboration du Pdc enclenché, plusieurs mois plus tôt, dans les communes à l’honneur.

C’est la préfecture de Lokossa qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise de Pdc pour le compte du département du Mono. Cette remise porte à sept les communes du Mono et du Couffo ayant réussi à actualiser le document programmatique de leurs actions de développement et qui de ce fait, se sont soumis avec succès au processus d’élaboration de leur Pdc, troisième génération.

Salami Tenakah, représentant l’agence de la Coopération belge, Enabel, s’est félicité en cestermes : « avec cette remise officielle du document, Enabel vient de s’acquitter entièrement de son engagement ». Selon lui, le matériel offert doit servir aux activités de vulgarisation, puis à mobiliser des fonds aux plans interne et international en vue de financer les programmes et projets de développement qui y sont contenus.

« J’ai donc une idée précise de leur qualité, de leur conformité au guide et de leur cohérence aux autres documents de planification au niveau départemental, national et sectoriel », dit Arnaud Agon, secrétaire général de la préfecture de Lokossa.

Insistant sur la suite à donner à la mise en place des Pdc, Arnaud Agon, rappelle que le développement est l’affaire de tous et que nul ne sera de trop dans l’atteinte de cet objectif noble d’offrir de meilleures conditions de vie aux communautés à la base. Il a assuré que les Pdc concernés par la présente cérémonie ont été approuvés par la préfecture à la suite de leur adoption par les conseils communaux respectifs.

Rappelons que c’est l’article 84 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin qui dispose que « La commune élabore et adopte son plan de développement. Elle veille à son exécution en harmonie avec les orientations nationales en vue d’assurer les meilleures conditions de vie à l’ensemble de la population… ».

C’est déférant donc à cette obligation légale, que les douze communes des départements du Mono et du Couffo se dotent de leur Pdc, un document qui a une durée de vie limitée. « En 2015, la plupart des Pdc de la deuxième génération sont arrivés à expiration et il a été difficile d’élaborer un autre, et donc difficile d’investir dans les communes concernées », confesse le maire d’Athiémé, Joseph Anani, président du Groupement intercommunal du Mono pour saluer l’accompagnement de Enabel, qui a permis de lever cette difficulté dans ces communes.

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close