A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiquesSanté

Suite aux récents scandales des faux médicaments, la Came perd son agrément

Par le biais d’un décret pris le 20 juin 2018, le Chef de l’Etat Patrice Talon a décidé du retrait de l’agrément à la Came.

Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin | Photo : Journal Adjinakou Benin

(Bénin Révélé Mag) – La Centrale d’achat des médicaments essentiels et consommables médicaux (Came) avait été condamnée, il y a quelques mois, pour « vente de médicaments falsifiés, exposition, détention en vue de vente, mise en vente ou vente de substances médicamenteuses falsifiées ». Son responsable avait lui pris quatre ans de prison ferme et la compagnie avait été sommée de payer 100 millions de F.Cfa de dommages et intérêts à l’Etat béninois.

Faisant suite à cette situation qui a secoué ce secteur, le gouvernement a décidé de prendre le taureau par les cornes. De ce fait, par le biais d’un décret pris le 20 juin 2018, le Chef de l’Etat Patrice Talon a décidé du retrait de l’agrément à la Came. Par conséquent, jusqu’à nouvel ordre la Came ne dispose plus de son agrément pour approvisionner les formations sanitaires sur tout le territoire national.

Aussi, et comme l’indique le décret, la convention de partenariat qui a été signée entre le gouvernement et ladite Centrale le 29 septembre 2010 perd son effet et sera dénoncé par le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin.

Pour régler cette crise et relancer le secteur,  il est prévu une assemblée générale de la Came dans un délai de huit jours. Dans la logique de cette décision, la Came devient une coquille vide. En clair, c’est une dissolution de fait. La première conséquence serait l’arrêt de l’approvisionnement en médicaments. La suite s’annonce houleuse. Il convient de mentionner que la position de la Came sur cette décision est attendue.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close