A la UneBTP et InfrastructuresGestion publique 1

Talon décroche 17 milliards de F. Cfa de la BOAD pour l’aménagement et le bitumage des routes Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara

[Bénin Révélé Mag] – Jouissant d’une crédibilité certaine auprès des partenaires qui n’hésitent pas à porter ses projets en contribuant massivement à leur financement, le Président Talon mène patiemment mais sûrement une vraie politique de désenclavement de la partie septentrionale du Bénin.

C’est dans ce cadre que l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et la BOAD a été transmis à l’Assemblée nationale pour autorisation de ratification par le Conseil des Ministres, à l’issue de sa séance de ce mercredi 04 Septembre 2019.

Cet accord porte sur le financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage des routes Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara. Une route longue de 209,68 km dont l’aménagement et le bitumage de tout le linéaire intègrent la mise en 2 fois 2 voies des traversées des villes de Djougou, Péhunco et Kérou.

Cette autorisation de ratification porte sur un prêt de dix-sept milliards de F. Cfa. Il faut ajouter à ce montant, les cent sept milliards de F. Cfa déjà obtenus de la BAD et les six milliards cent soixante-treize millions de F. Cfa à mobiliser par la BAD sous forme de don, de la facilité d’investissement pour le transport en Afrique, de l’Union européenne.

On peut se réjouir que le gouvernement ait fait un pas significatif dans la mobilisation des ressources pour cet important projet routier dont le financement est ainsi pratiquement bouclé. Le linéaire de près de 210 km est important, et l’aménagement prévu, témoigne de l’ambition du gouvernement pour cette région.

En effet, ce projet comporte un important volet social et les ministres concernés ont été instruits pour accomplir toutes les diligences requises en vue de la ratification du prêt et du démarrage effectif des travaux.

Cette infrastructure routière est d’une importance stratégique non seulement pour les localités traversées mais aussi pour le transport national et sous-régional. Sa concrétisation sera alors un grand soulagement pour les populations des localités concernées mais aussi un véritable coup de pouce aux activités agricoles de la région.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close