A la UneEconomieTIC et Télécoms

En tournée dans le pays, Adam Soulé Zoumarou constate le déploiement effectif des infrastructures de télécommunications

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a réalisé les 26 et 27 janvier 2018, un déplacement, en compagnie de ses collaborateurs, dans le pays, pour s’enquérir de la réalité du terrain et se rendre compte de ce que les dispositifs sont progressivement mis en place pour permettre aux populations, d’avoir accès au haut débit.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, lors de sa tournée. | Photo : @AurelieASZ
Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, lors de sa tournée. | Photo : @AurelieASZ

(Bénin Révélé Mag) – « Nous avons déjà déployé la fibre optique ; avec les nouveaux cabinets, nous pouvons connecter les entreprises et améliorer la qualité de service. Il a fallu changer les équipements et les mettre en réseau ». Tels ont été les propos du directeur général de Bénin Télécoms Infrastructures S.A., Djalil Assouma, le 26 janvier 2018 à Bohicon, pour rassurer Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, lors de sa tournée à l’intérieur du pays.

En effet, madame le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a réalisé les 26 et 27 janvier 2018, un déplacement, en compagnie de ses collaborateurs, dans le pays, pour s’enquérir de la réalité du terrain et se rendre compte de ce que les dispositifs sont progressivement mis en place pour permettre aux populations, d’avoir accès au haut débit.

Selon Djalil Assouma, les équipes continuent d’augmenter la capacité, de sorte que d’ici à 2021, 80 % des utilisateurs aient accès à la 4G. Ce qui permet d’accélérer les processus des entreprises et de donner accès à plus de possibilités. « De Cotonou à Malanville, tout est mis en œuvre pour déployer plus de fibre optique pour connecter les entreprises », dit-il.

Aujourd’hui, le projet est déployé à environ 73 % sur le territoire national ; ce qui permettra de disposer des fiches de paie par Internet, d’avoir accès à la documentation et de consulter des services en ligne. Les fichiers qu’on mettait deux à trois heures pour télécharger le seront en quelques minutes seulement, lorsque les dispositifs seront bien lubrifiés.

Le 27 janvier 2018 à Parakou, Antoinette Quenum, la directrice technique de Bénin
Télécoms Infrastructures S.A. dans cette ville a fait remarquer qu’il existe deux sites de projet de développement des infrastructures de télécommunications et des Tic (Pdi2T) à Parakou en raison de ce que la ville dispose de deux équipements satellite. S’il y a des difficultés, dit-elle, les équipes techniques pourront intervenir pour satisfaire les usagers.

Le ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a constaté pendant sa tournée que le Pdi2T avance bien. Les équipes en place posent les équipements nécessaires pour un meilleur usage de la fibre optique.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer