A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Tricherie sur l’âge des joueurs de l’équipe nationale cadette : Oswald Homéky promet de sévir, pour redorer l’image du Bénin

En effet, le patron des sports, Oswald Homéky, se prononçait ainsi, sur la disqualification du Bénin au tournoi de l’Ufoa B comptant pour les éliminatoires de la Can des U17 en 2019 à Niamey pour tricherie sur l’âge. Il a, au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, exprimé son indignation et a réitéré la bonne foi du gouvernement pour la manifestation de la vérité.

Oswald Homéky, le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports | Photo : © Banouto

(Bénin Révélé Mag) – « Les examens de l’IRM sont obligatoires, nous avons toujours joué notre partition en mettant les moyens à disposition de la Fédération pour qu’elle les réalise à chaque fois que l’équipe cadette ou junior est engagée dans une compétition », a déclaré Oswald Homéky, le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, face à la presse, le 07 septembre 2018, à la salle de conférence de son ministère.

En effet, le patron des sports, Oswald Homéky, se prononçait ainsi, sur la disqualification du Bénin au tournoi de l’Ufoa B comptant pour les éliminatoires de la Can des U17 en 2019 à Niamey pour tricherie sur l’âge. Il a, au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, exprimé son indignation et a réitéré la bonne foi du gouvernement pour la manifestation de la vérité.

Selon le ministre Homéky, cette volonté de combattre la tricherie a été plus vivace en ce qui concerne le tournoi de l’Ufoa B, avec le recours à une contre-expertise pour s’assurer de l’éligibilité des joueurs sélectionnés. Depuis l’avènement du Nouveau départ, indique-t-il, le gouvernement béninois, à travers le ministère en charge des Sports, a toujours joué sa partition pour éviter qu’une telle situation ne se présente.

Homéky explique que « les résultats de la contre-expertise ont été transmis à qui de droit et dans le cas des compétitions internationales, c’est la Fédération qui transmet la liste des personnes qui doivent voyager et le ministère émet les billets ». Le ministre a exprimé suivant cette logique, la désolation et l’écœurement du gouvernement suite à ce scandale malgré tout ce qui a été fait pour l’empêcher.

Il souligne que le gouvernement ne reculera pas devant cette affaire et tous ceux qui seront reconnus coupables de quelque manière que ce soit seront punis conformément aux lois de la République. Il rassure par ailleurs que, saisi de l’affaire, le procureur de la République pourra situer les responsabilités. Il a aussi confié que le président de la République, Patrice Talon est formel quant à la lumière qui doit être faite sur cette affaire. Il faut situer les responsabilités et aller au bout de cette affaire qui a terni l’image du pays à l’international.

Selon le ministre, le procureur mettra chacun devant ses responsabilités. « Je ne suis pas du genre à fuir mes responsabilités. Une fois que les responsabilités seront situées par la justice, personne ne sera épargné dans cette histoire », s’est-il engagé.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close