A la UneEconomiePolitique économique

UEMOA : De faux billets de 10 000 F.Cfa et 5000 F.Cfa XOF en circulation

UEMOA : De faux billets de 10 000 F.Cfa et 5000 F.Cfa XOF en circulation

(Bénin Révélé Mag) – La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), émettrice de la monnaie (francs CFA) en Afrique de l’Ouest invite les populations de la sous régions à la vigilance. Et pour cause ? Elle a constaté qu’il existe de faux numéro de série sur les billets de 10 000 F.Cfa et 5000 F.Cfa, en circulation.

La BCEAO dont le siège est à Dakar au Sénégal est responsable de l’émission de la monnaie francs CFA, monnaie commune à huit Etats, membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Elle a aussi entre autres missions, la gestion de la politique monétaire, l’organisation et la surveillance de l’activité bancaire, etc.

Ayant donc constaté la circulation de ces faux numéros de série sur les billets de 10 000 F.Cfa et 5000 F.Cfa, ainsi que les mesures non adéquates, sur la largeur et la longueur de ses billets, la BCEAO appelle les uns et les autres à redoubler de vigilance. Il faut préciser que la BCEAO l’unique institution devant émettre le franc CFA XOF et donc toute autre monnaie (franc CFA XOF) émise par une autre structure, même sous-régionale et même en lien avec la BCEAO est nulle et sans valeur, elle est fausse. Car, il apparait que des personnes se substituent à cette structure bancaire et fabriquent de faux-billets de banque.

Ainsi, les responsables de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest attirent l’attention des populations utilisatrices des différents pays membres de l’UEMOA, à ne plus accepter les coupures de 10.000 F.Cfa, et de 5.000 F.Cfa, qui portent les numéros de série A, N et S, et les invitent à plus de vigilance dans leurs transactions financières.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer