A la UneAgriculture

Valère Houssou succède à Olivier Vigan à la tête du FNDA

[Bénin Révélé Mag]Valère Houssou a pris les rênes de la direction du Fonds National de Développement Agricole (FNDA). La passation de service, entre lui et Olivier Vigan, directeur sortant du FNDA s’est déroulée le 11 octobre 2019 dans les locaux du ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, en présence des autorités à divers niveaux et du personnel administratif dudit ministère.

Tout en félicitant Valère Houssou pour sa nomination, Imorou Tikandé, inspecteur général au ministère de l’Agriculture, a à l’entame de la cérémonie, remercié Olivier Vigan pour le travail abattu. Il a rappelé dans son intervention la disponibilité, le sens d’écoute des problèmes de la structure et surtout l’amour du travail bien fait de ce dernier. Il a exhorté le directeur général entrant à poursuivre sur la même lancée que son prédécesseur.

Olivier Vigan a témoigné ses sincères et profondes gratitudes aux directeurs généraux qui lui ont précédé. Il a rappelé les principales actions qu’il a menées avec le soutien de ses collaborateurs avant de louer les qualités du directeur entrant qui pourrait relever le défi qui l’attend. Il a par ailleurs remercié le personnel, les Partenaires techniques et financiers à qui, il demande de manifester plus leur disponibilité envers le nouveau directeur entrant.

Valère Houssou pour sa part, a rendu grâce à Dieu pour sa nomination à ce poste. Il a ensuite félicité le directeur sortant pour l’important travail qu’il a abattu dans ce département stratégique. Il a promis de poursuivre les actions porteuses engagées par son prédécesseur.

Convaincu de ce que le FNDA est l’instrument essentiel dans le développement et la relance du secteur agricole et l’un des volets importants du Programme d’actions du gouvernement, il entend contribuer davantage à la relance et à l’opérationnalisation de cet instrument pour le bonheur des producteurs agricoles.

Il faut rappeler que le FNDA vise à promouvoir l’investissement privé et à l’orienter par des subventions ciblées et des instruments financiers adaptés, vers des activités qui permettent une meilleure exploitation du potentiel national.

Ainsi, il a été rappelé à suffire au cours de la cérémonie, les objectifs du FNDA qui a vocation de faciliter l’accès au crédit que les banques primaires vont apporter au secteur agricole en réduisant les risques et en bonifiant les crédits. « Le FNDA va donner la garantie à ces agents de banque assez frileux qui craignent d’investir dans l’agriculture », a expliqué Imorou Tikandé.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close