A la UneBanques et FinancesEconomiePolitique économiqueSantéSociété

Véronique Tognifodé Mèwanou soutient l’autonomisation et le développement inclusif et équitable des personnes handicapées

[Bénin Révélé Mag] – « Promouvoir la participation des personnes handicapées et leur leadership, agir pour le programme de développement à l’horizon 2030 », c’est le thème autour duquel les handicapés du Bénin, à l’instar des autres handicapés du monde, ont commémoré la vingt-quatrième édition de la Journée internationale à eux dédiée, le 3 décembre 2019.

Une manifestation qui a été honorée de la présence effective de Véronique Tognifodé Mèwanou, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, ainsi que de trois députés de la huitième législature, à savoir Richard Allosohoun, Ernest Mèdewanou et Euric Guidi.  Elle a été organisée sur le terrain des sports de l’École primaire publique groupe A de Djakotomey-centre, dans le Couffo.

Les personnes en situation de handicap au Bénin ont ainsi été célébrées à travers plusieurs manifestations qui ont démarré par une caravane qui s’est ébranlée de la mairie de Djakotomey pour rallier le terrain des sports de l’école primaire publique groupe A de Djakotomey-centre, cadre de la commémoration. Outre le ministre et les députés, le préfet du Couffo et plusieurs maires étaient également présents à ces manifestations.

Le ministre explique, concernant les objectifs liés au choix du thème de cette édition, qu’ils sont parfaitement en harmonie avec ceux du Programme d’action du gouvernement 2016-2021 en son pilier 3 « améliorer les conditions de vie des populations ». Selon elle, c’est pareil pour les missions de son ministère, en ce que le thème est axé sur l’autonomisation des personnes handicapées et le développement inclusif, équitable et durable.

Pour Véronique Tognifodé Mèwanou, il convient de leur garantir les facteurs d’intégration et d’inclusion dans tous les aspects de la vie sociale, afin de leur offrir, entre autres, des opportunités sur les plans socioprofessionnel, éducatif et sanitaire. Elle assure que c’est dans cette logique que le chef de l’État a promulgué une loi spécifique en faveur des personnes handicapées, le 29 septembre 2017. Une loi qui, selon le ministre, vise à renforcer les actions de protection et de promotion à travers plusieurs axes.

La Fédération des associations des personnes handicapées, créée en mai 1992, a dressé pour le gouvernement et ses partenaires, des lauriers. Nassirou Domingo, son représentant, a particulièrement encouragé le ministre à maintenir sa spontanéité, son approche participative avec les personnes handicapées. Il a fini en formulant à l’endroit du ministre quelques doléances à transmettre au chef de l’État pour améliorer davantage leurs conditions de vie.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer