A la UneGestion publiquePolitiques publiques

Vers la création de l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation

Pour Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la recherche scientifique doit retrouver ses lettres de noblesse pour que le Bénin soit élevé au rang des pays qui innovateurs dans ce secteur.

Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique / http://beninsite.net
Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique / http://beninsite.net

(Bénin Révélé Mag) – Les chercheurs des universités béninoises sont réunis autour d’un atelier de réflexion du 4 au 5 janvier 2018. La rencontre qui se tient à Bohicon a pour ambition d’évaluer et de valider l’avant-projet de décret, qui porte création, attribution, organisation et fonctionnement de l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (Abri).

Pour Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la recherche scientifique doit retrouver ses lettres de noblesse pour que le Bénin soit élevé au rang des pays qui innovateurs dans ce secteur. Elle souligne qu’il n’y a pas de raison et il ne devrait pas en avoir, qui empecherait le Bénin de se démarquer, car la recherche scientifique et l’innovation technologique sont désormais à l’avant-garde de tout développement qui se veut durable. Le Bénin ne peut donc pas rester encore à la traîne.

Ainsi, en ouvrant les travaux de cet atelier ce 4 janvier 2018, Marie-Odile Attanasso s’est appesanti sur la place importante que la recherche scientifique occupe en faveur du développement d’une nation. C’est l’une des raisons pour lesquelles, pour le développement du Bénin, le gouvernement engage les grandes réformes et les projets phares dans cet important secteur.

Signifions ici, que la création de cette Agence béninoise pour la recherche et l’innovation, est une aubaine qui va être offerte aux acteurs de ce secteur pour mettre leurs potentialités en exergue. C’est dire que les chercheurs béninois auront désormais la possibilité de mettre en valeur, les résultats de leurs recherches et donner de la visibilité aux innovations technologiques qui naissent dans les universités, les centres de formation et de recherche du Bénin.

Les réformes prévues pour le sous-secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sont en cours. S’agissant de la recherche scientifique, les réformes seront effectives sous peu, avec notamment, la fusion annoncée de toutes les structures en charge de la gestion de ce secteur.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close