A la UneEconomiePolitique économique

Vers la création du statut d’opérateur économique agrée au Bénin en 2018

Le statut de l’OEA se veut un outil de modernisation des administrations douanières et est une mesure protectrice qui permettra un libre commerce par l’Organisation mondiale du commerce.

Charles Inoussa Boco, le directeur général des Douanes / Photo : douanes-benin.net/Illustration

(Bénin Révélé Mag) – La création d’un statut d’opérateur économique agrée (OEA) au Bénin est annoncé au deuxième trimestre 2018 (avril-juin) et sa première évaluation est prévue pour octobre 2018. C’est une annonce de Charles Inoussa Boco, le directeur général des Douanes et droits indirects, qui l’a annoncé lors d’une séance de travail à Cotonou. Cette réforme se fera dans le cadre de la dématérialisation des opérations douanières.

Cette réforme qui sera mise en œuvre par la structure française Webb fontaine  a été présenté ce 07 décembre 2017. L’équipe de Webb fontaine la présente comme un moyen d’allègement des contraintes qui ont trait aux mesures législatives, adoptés après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Le statut de l’OEA se veut un outil de modernisation des administrations douanières et est une mesure protectrice qui permettra un libre commerce par l’Organisation mondiale du commerce.

Les acteurs du système portuaire ont reçu notification de cette réforme, de Charles Inoussa Boco. Il s’agit des autorités portuaires, douanières, des opérateurs économiques, des consignataires, des manutentionnaires, transporteurs et enleveurs.

Cette réforme sera bénéfique pour tous le système portuaire, l’Etat y compris. Pour les opérateurs économiques agrées notamment, ils vont ainsi profiter d’une réduction de coût de prestations douanières, d’une meilleure prévisibilité, de la compétitivité, du renforcement de la chaine logistique, de l’allègement des procédures documentaires, de la priorité des visites douanières, d’une réduction de délais de traitement de opérations de dédouanement, d’un traitement préférentiel par Bénin Control, de ses demandes, etc.

Pour la douane béninoise, cette réforme va améliorer l’environnement des affaires au Bénin et favorisera par la même occasion, la baisse des fraudes douanières et augmentera les recettes.

On dira alors que l’opérateur économique agrée est  cette structure fiable et jouissant de la confiance dans le domaine des opérations douanières qu’elle réalise. Parce que sa crédibilité aura été clairement établie, de façon formelle et à partir des critères connus, d’éligibilité et d’un audit de certification.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close