A la UneEconomieGestion publique 1Politique économique

Pour le vice-président du Malawi, le « Forum Malabo Montpellier » de Cotonou a été un grand succès

Un tel forum est plus que jamais nécessaire, car selon Abdoulaye Bio Tchané, « les pays africains continuent de faire face à des défis nutritionnels urgents ».

Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat, chargé du plan et du développement | Photo : beninwebtv.com

(Bénin Révélé Mag) – Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat, chargé du plan et du développement et Saulos Klaus Chilima, vice-président du Malawi, ont ensemble présidé le 12 décembre 2017 à Cotonou, en présence du Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, un forum dit « forum Malabo Montpellier », sur la lutte contre la faim et la malnutrition en Afrique. Ils ont à cet effet, donné une conférence de presse pour expliquer la logique de la création de cette plateforme.

Le forum Malabo Montpellier, une plate-forme de 13 pays africains et leurs partenaires techniques et financiers, d’échange et de dialogue entre leaders sur la croissance agricole et la sécurité alimentaire. Un tel forum est plus que jamais nécessaire, car selon Abdoulaye Bio Tchané, « les pays africains continuent de faire face à des défis nutritionnels urgents ».

Le ministre Abdoulaye Bio Tchané affirme que « le tableau de la nutrition en Afrique n’est pas réjouissant. Sur le continent, 58 millions d’enfants de moins de cinq ans sont trop petits pour leur âge. 13,9 millions pèsent trop peu pour leur taille. 10,3 millions sont en surpoids. 163 millions d’enfants et de femmes en âge de procréer sont anémiques ».

Pour son homologue Gaston Dossouhoui, de l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche « les enjeux économiques et stratégiques concernés par cette rencontre sont donc très grands et se situent au cœur de la souveraineté même de nos Etats pour lesquels le secteur agricole demeure le secteur prioritaire pourvoyeur de richesse, d’emplois et de ressources alimentaires ainsi que de matières premières ».

Selon les propos de Gaston Dossouhoui, que relèvent nos confrères du quotidien La Nation, « le Bénin porte un grand intérêt sur les résultats des échanges qui auront lieu (…) en vue de renforcer la performance et la justesse de ses politiques et stratégies, et nous espérons que ce forum offrira des opportunités que nous allons saisir pour y parvenir ».

Notons que si au Bénin, la malnutrition chronique des enfants de moins de cinq ans est de 34 %, au lieu de 30 %, atteignant ainsi le seuil jugé critique par l’Organisation mondiale de la santé, « au Malawi, nous avons atteint un niveau où nous pouvons nous auto suffire. Nous avons réalisé beaucoup de progrès dans la lutte contre la malnutrition », clame Saulos Klaus Chilima.

Le forum Malabo Montpellier qu’abrite Cotonou sur le thème « Comment l’Afrique peut construire un future sans faim ni malnutrition » a été, selon le vice-président du Malawi, un grand succès.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer