A la UneArticles recommandésGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Aurélien Agbénonci et Guy Mesmin Adoua Oyila revitalisent les rapports entre le PAM et le Bénin 

Le Pam est présent au Bénin depuis 51 ans. Selon son  représentant résident au Bénin, cette réactualisation d’accord de siège, vient à point nommé au regard du contexte actuel.

Aurélien Agbénonci, ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération / Photo : Benin Web TV

(Bénin Révélé Mag)Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Guy Mesmin Adoua Oyila, représentant résident du Programme alimentaire mondial (Pam) au Bénin, ont signé le 28 mai 2018 à Cotonou, le protocole du renouvellement de l’accord de siège avec le gouvernement béninois.

En effet, le Pam est présent au Bénin depuis 51 ans. Selon son  représentant résident au Bénin, cette réactualisation d’accord de siège, vient à point nommé au regard du contexte actuel. Guy Mesmin Adoua Oyila fait ainsi référence à la responsabilisation du Pam pour la gestion du programme de cantine scolaire au Bénin et à son engagement à accompagner toutes les activités liées à la nutrition ou à la vulnérabilité des produits alimentaires, au renforcement de capacités, à la production.

Il s’est également réjoui de l’intérêt montré par les autorités béninoises quant à l’atteinte du deuxième Objectif de développement durable (Odd 2) relatif à l’élimination de la faim et à la réduction de pauvreté.

Pour abonder dans le même sens et indiquant la nécessité et l’opportunité de la révision de la coopération entre les deux parties, le ministre Aurélien Agbénonci, déclare que « cinquante-et-un ans après, il était tant de revisiter l’accord de siège qui lie le Programme alimentaire mondial (Pam) au gouvernement. En cinquante-et-un ans, les paradigmes, les priorités, les enjeux et les acteurs ont changé ». Sensible à l’accompagnement du Pam dans les actions visant à atteindre l’Odd 2, Aurélien Agbénonci a félicité le représentant résident du Pam et l’a encouragé à poursuivre ses diligences dans le même élan.

Au-delà de l’accord revu, ce qui fait que le Pam ait un rôle de choix au Bénin, c’est la confiance que le président de la République a décidé de faire au Pam en lui confiant le Programme national d’alimentation scolaire intégrée, entièrement financé par le gouvernement, selon le ministre Aurélien Agbénonci.

« Je tiens à ce que vous donniez un service cinq étoiles, un service de qualité pour que vous puissiez servir d’exemple, au Bénin, en Afrique et au sein des Nations Unies », a énoncé Aurélien Agbénonci, qui a alors rappelé quelques attentes du gouvernement en ce qui concerne ce programme qui a du prix aux yeux du président de la République.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close