A la UneGestion publiqueGestion publique 1Société

Bientôt 15 forages à gros débit à Savalou pour disposer de l’eau potable

C’est l’une des résolutions approuvées par le conseil des ministres du 24 janvier 2018. Le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, a d’ores et déjà été instruit par le conseil de mettre à disposition, en urgence, les ressources nécessaires à la réalisation des études proposées pour cela.

Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances, en 2016 / Photo : Wikipedia
Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances, en 2016 / Photo : Wikipedia

(Bénin Révélé Mag) –  La ville de Savalou va bénéficier dans les tous prochains mois de la réalisation, en mesure d’urgence, de 15 forages à gros débit pour le renforcement de son système d’alimentation en eau potable. C’est l’une des résolutions approuvées par le conseil des ministres du 24 janvier 2018. Le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, a d’ores et déjà été instruit par le conseil de mettre à disposition, en urgence, les ressources nécessaires à la réalisation des études proposées pour cela.

C’est qu’en effet, a reconnu le conseil des ministres, « le système d’alimentation en eau potable de la ville de Savalou est confronté à un phénomène de tarissement de plus en plus prononcé de la retenue d’eau qui alimente la ville ». Cela a pour conséquence, que la capacité de production du système n’arrive plus à couvrir les besoins des populations, tant en saison de pluies qu’en saison sèche.

La Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) ne parvient actuellement, qu’à une production de 226 m3 en saison sèche, sur un besoin minimum de ses abonnés au réseau urbain, estimé à 1927 m3 au moins par jour.

Pour combler ce déficit préoccupant et permettre aux populations de disposer d’eau potable en quantité suffisante, selon le compte rendu du conseil des ministres, il est urgent de réaliser de nouvelles infrastructures de production. C’est en cela que le ministre de l’eau et des mines a sollicité du conseil, l’autorisation de signer de contrats avec le bureau d’études Canal Eau, pour mener en urgence les études d’implantation de 15 forages à gros débit, pour une production de 2.500 m3.

Tout en prenant en compte des spécificités géologiques de la zone, les études vont être faites par la méthode dite de résonnance magnétique protonique (RMP), en vue d’optimiser la réussite des forages.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer