A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Des femmes du Littoral du parti Rbnv s’engagent à soutenir les actions du gouvernement Talon

C’était le 12 août 2018 à Cotonou, à l’occasion de l’installation du bureau de la coordination des femmes du Littoral du parti Rbnv par Auguste Vidégla, président dudit parti. Objectif visé ? Accompagner les actions du gouvernement du nouveau départ.

Auguste Vidégla, président du Rbnv | Photo : pressebj.info

(Bénin Révélé Mag) – « Dans le Littoral, nous promettons de travailler à fond afin de décrocher l’indispensable jackpot dans le creuset du bloc auquel nous appartenons », a ainsi annoncé au nom de son bureau, Augustine Santos, présidente de l’organisation des femmes du Littoral du parti Rassemblement des Béninois pour une nouvelle vision (Rbnv).

C’était le 12 août 2018 à Cotonou, à l’occasion de l’installation du bureau de la coordination des femmes du Littoral du parti Rbnv par Auguste Vidégla, président dudit parti. Objectif visé ? Accompagner les actions du gouvernement du nouveau départ.

Au cours d’une cérémonie qui a rassemblé une foule nombreuse, dans l’exaltation et l’enthousiasme, Auguste Vidégla, président du parti, a installé les femmes désignées pour conduire le processus devant aboutir à l’installation d’un bureau définitif.

Augustine Santos se réjouit de la forte mobilisation des militantes à l’occasion de leur installation, elle invite toutes les femmes à opérer une mutation pour travailler à ce que le parti gagne plus de terrain à Cotonou. Rappelant que l’ambition de tout parti politique est d’animer la vie politique du pays, elle rassure de ce que le bureau qu’elle préside y contribuera activement. « C’est ensemble que nous allons travailler avec synergie entre femmes pour réussir notre mission », déclare-t-elle.

Lydie Zannou, secrétaire générale et porte-parole des femmes du Littoral, présentant le Pag, a exposé les avantages que la gent féminine pourra en tirer. Elle cite, entre autres, le programme Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch). Cette composante du Pag de protection sociale conçue pour sortir les Béninois de la précarité, a-t-elle souligné, prend en compte les femmes en vue de leur autonomisation pérenne à travers quatre volets.

Pour sa part, Auguste Vidégla s’est dit très ému de la grande mobilisation qu’il a vue. Il affirme avoir installé un bureau de femmes très dynamiques. Souhaitant plein de succès au bureau, il les a renvoyées en croisade dans leurs zones respectives pour parler du Programme d’action du gouvernement à leurs voisins et camarades dans les marchés, notamment des avantages dont les femmes pourraient bénéficier.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer