A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

L’Assemblée nationale adopte les modalités de choix de ses représentants au sein du Cos-Lépi et des Cca/Lépi

C’est la raison pour laquelle le parlement a adopté, le 16 avril 2018, le rapport de la commission chargée des lois, fixant les modalités de désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du Cos et des Commissions communales d’actualisation (Cca) de la liste électorale permanente informatisée. La répartition des 9 sièges du Cos/Lépi et des 144 sièges des Cca a été approuvée à l’unanimité des députés.

Patrice Talon, le président du Bénin, à l'Assemblée Nationale lors du Message sur l'Etat de la nation le 22 décembre 2017 / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN
Patrice Talon, le président du Bénin, à l’Assemblée Nationale lors du Message sur l’Etat de la nation le 22 décembre 2017 / Photo : PRÉSIDENCE DU BÉNIN/ILLUSTRATION

(Bénin Révélé Mag) – La Cour constitutionnelle a, à travers deux décisions déjà, sommé l’Assemblée nationale de procéder à la désignation de ses représentants au sein du Conseil d’orientation et de supervision (Cos), afin de favoriser la mise en place de cette structure chargée d’apurer et d’actualiser la Lépi, en vue des prochaines échéances électorales.

C’est la raison pour laquelle le parlement a adopté, le 16 avril 2018, le rapport de la commission chargée des lois, fixant les modalités de désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du Cos et des Commissions communales d’actualisation (Cca) de la liste électorale permanente informatisée. La répartition des 9 sièges du Cos/Lépi et des 144 sièges des Cca a été approuvée à l’unanimité des députés.

Ainsi, suivant les règles, six groupes composés du Parti du renouveau démocratique (Prd) présidé par Augustin Ahouanvoèbla ; de l’Union fait la Nation (Un) dirigé par Antoine Kolawolé Idji ; de Bénin uni et solidaire (Bus) de Bonaventure Aké Natondé ; de l’Unité, paix et développement (Unipaid) de Mathurin Nago, d’Agir pour le Bénin (Ab) d’André Biaou Okounlola et d’Agir pour la République (Ar) de Barthélemy Kassa ; qui forment la majorité parlementaire, avec un total de 59 députés, devra se partager cinq sièges pour le Cos-Lépi. Ce sont.

La minorité parlementaire, donc l’opposition représentée à l’Assemblée nationale, constituée de 18 députés répartis dans deux groupes parlementaires que sont « La voix du peuple » d’Issa Salifou et le « Peuple d’abord » de Garba Yaya se partage selon les modalités, les quatre sièges restants du Cos-Lépi.

Chacune de ces tendances parlementaires aura à proposer des titulaires et des suppléants pour siéger au sein du prochain Cos-Lépies. Les neuf représentants de l’Assemblée nationale seront complétés, conformément à la loi portant code électoral au Bénin, par deux autres représentants de l’Administration publique, en l’occurrence, le directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) et le directeur national en charge de l’Etat civil.

Le président de l’Assemblée nationale a invité les uns et les autres à déposer leurs propositions sur sa table en vue de la constitution de la liste nominative unique devant être adoptée par la plénière au plus tard, le 19 avril 2018.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer