A la UneArticles recommandésEntretiens et OpinionsTIC et Télécoms

Nicolas YENOUSSI [DG des Impôts du Bénin] : “Désormais, 24h/24h , sept jours sur sept, l’usager peut payer sa TVM via un téléphone mobile”

[DIGITAL Business Africa] – A la faveur du lancement du paiement de la Taxe sur véhicule à moteur (TVM) via téléphone mobile (à travers MTN Momo et Moov Money et à travers l’application Mobile Tax de la DGI) ce lundi 13 Janvier 2020 dans la salle baobab de l’hôtel Novotel à Cotonou, la rédaction de DIGITAL Business Africa et de BÉNIN RÉVÉLÉ Magazine a rencontré le Directeur Général des Impôts, Nicolas YENOUSSI. Il nous explique les tenants et aboutissants de cette nouvelle réforme opérée pour le bonheur des usagers qui diront adieu aux files d’attente. Car pour lui, “il n’est plus question de faire souffrir le contribuable pour qu’il paye ses impôts”.

DIGITAL Business Africa : Nous venons d’assister, Monsieur le Directeur Général, au lancement du paiement de la Taxe sur véhicule à moteur via les téléphones mobiles. Quelle est l’importance de cette réforme ?

Nicolas YENOUSSI : Cette réforme s’inscrit dans le cadre des projets de dématérialisation des procédures administratives du gouvernement béninois. Elle va permettre aux usagers de payer la Taxe sur les véhicules à moteur sans avoir à se déplacer. Cela signifie que nous améliorons la qualité des services que nous rendons aux usagers.

Aujourd’hui, il n’est plus question de faire souffrir le contribuable pour qu’il paye ses impôts. Nous sonnons ainsi le glas aux longues files d’attentes qui s’observaient devant nos guichets. A partir de cet instant, 24h/24h , sept jours sur sept, l’usager peut payer sa TVM via un téléphone mobile.

DIGITAL Business Africa : Quels sont les objectifs de la digitalisation des moyens de paiement des taxes ?

Nicolas YENOUSSI : Depuis 2016, le Bénin a résolument opté pour une transformation numérique qui touche tous les secteurs du pays afin de ne pas rester en marge de la révolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication en marche dans le monde entier. A cet effet, le gouvernement du Bénin a mis un accent sur la modernisation de l’action publique, gage de la promotion de la bonne gouvernance, du succès de la lutte contre la corruption, et de la bonne qualité de service aux usagers.

La Direction générale des Impôts, ne pouvant passer outre les progrès de l’humanité et se réaliser dans le domaine des TIC, a fait sienne cette dynamique de modernisation en la définissant comme premier objectif du plan d’orientation stratégique de l’administration fiscale. L’un des axes retenus pour l’atteinte de cet objectif est la simplification et l’automatisation des procédures. C’est pourquoi nous n’avons cessé de multiplier depuis quelques années les réformes qui concilient à la fois les impératifs de recettes et la qualité de service à rendre aux usagers.

Par exemple, la DGI s’est dotée d’un nouveau système de gestion de l’administration fiscale appelé Système intégré de gestion des taxes et assimilés (Sigtas). Avec ce nouveau système, il suffit d’un clic pour souscrire ses déclarations et payer ses impôts sans être astreint à se déplacer. Après s’être doté du Sigtas Version 3.0 avec l’appui financier et technique du Projet d’appui à l’accroissement des recettes intérieures du Bénin, la DGI a mis en place la plateforme informatique multi-services e-services offrant la possibilité aux grandes et moyennes entreprises de déclarer et de payer leurs impôts en ligne. Il y a quelques mois encore, ce fût le tour de la plateforme e-Bilan pour la dématérialisation des dépôts des états financiers.

Lancement TVM Via Mobile Diapo

Aujourd’hui, avec le lancement du paiement de la TVM via l’application Mobile Tax et via téléphone portable à travers les codes Ussd, nous travaillons tout d’abord à simplifier les procédures de paiement et à résoudre l’épineux problème des rangs interminables observés à l’approche de l’échéance de paiement des différentes taxes. Ensuite, nous travaillons pour une meilleure traçabilité des recettes et pour éviter des pertes inutiles de temps aux usagers devant les guichets. Ce sont là quelques objectifs de la digitalisation des moyens de paiement des taxes.

DIGITAL Business Africa : Une bonne réforme au bénéfice de l’usager qui paye ses taxes, est-on tenté de dire. Mais, sur le terrain comment cela sera-t-elle appliquée, notamment la présentation de la preuve de paiement de la TVM au moment des contrôles ?

Nicolas YENOUSSI : Merci beaucoup cher journaliste. Les inquiétudes ou les préoccupations des usagers sont liées à l’obtention de la quittance, du reçu ou de la preuve de paiement. Je voudrais les rassurer au micro de DIGITAL Business Africa que lorsque nous nous engageons dans un processus de digitalisation, il faut que nous ayons le courage d’aller jusqu’au bout. Il ne servira à rien de leur faire payer par téléphonie mobile et de leur demander encore de se déplacer pour aller vers un centre afin d’obtenir une quittance ou un macaron. Non!

La digitalisation est totale, parce que derrière nous récupérons  en temps réel les bases de données d’immatriculation au niveau de l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANAT). Et la plateforme fait la part des choses. Elle distingue ceux qui ont payé et ceux qui n’ont pas payé. Plus encore, il y a un module de contrôle mobile également associé à cette plateforme qui permettra donc aux contrôleurs, c’est-à-dire les agents des Impôts et de la Police républicaine de ne répertorier que ceux qui n’ont pas payé pour pouvoir les verbaliser.

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »
Nicolas YENOUSSI, DG des Impôts du Bénin.

DIGITAL Business Africa : Quelle sera la suite dans la digitalisation des procédures de la direction générale des impôts ?

Nicolas YENOUSSI : Notre objectif c’est de mettre l’ensemble des impôts qui sont payés aujourd’hui dans un système de dématérialisation. Les e-services fonctionnent déjà aujourd’hui. Notre ambition est de permettre également à toutes petites et moyennes entreprises de payer leurs impôts à travers un système digitalisé. Payer les impôts fonciers par exemple par téléphonie mobile, c’est l’un de nos objectifs.

Propos recueillis par Iris GBEGAN Sédjro pour DIGITAL Business Africa et BÉNIN Révélé Magazine

Lire aussi : Le Bénin lance Mobile Tax, une appli pour payer via téléphone la Taxe sur véhicule à moteur

Digital Business Africa

Digital Business Africa

DIGITAL Business Africa est la plateforme d’infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer