A la UneArticles recommandésEconomieOpportunités d'investissementPolitique économique

Un marché international bientôt construit au Grand Nokoué

Une étude de faisabilité a déjà été autorisée dans le cadre de l’aménagement et de la construction du marché de gros de l’agglomération du Grand Nokoué, constituée des villes de Cotonou, Porto-Novo, Sèmè Kpodji, Abomey-Calavi et Ouidah.

Une vue du marché de Cotonou | Photo : IT'S GOOD TOGO / Illustration
Une vue du marché de Cotonou | Photo : IT’S GOOD TOGO / Illustration

(Bénin Révélé Mag) – Cette nouvelle paraissant quelconque, au vu de ce que le domaine prévu pour accueillir l’œuvre est déjà déclaré d’utilité publique par le préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia et le processus de dédommagement des riverains enclenché, est bien l’une des résolutions prises lors du conseil des ministres, en sa séance du mercredi 18 octobre 2017.

Il y a lieu de se rend à l’évidence, avec cette décision du conseil des ministres, de la ferme volonté du gouvernement de doter le Bénin d’un marché de haut standing, respectueux des normes internationales. En effet, il faut sortir du pays pour se faire une idée des marchés dont se prévaut la capitale économique. « Il n’y a que des marchés ruraux à Cotonou », déclarait à juste titre le chef de l’État, lors d’une intervention télévisée.

L’on se souvient aussi, qu’au cours de la rencontre d’échanges avec les maires du Grand Nokoué à la présidence de la République, le chef de l’État avait réaffirmé la volonté du gouvernement de reconstruire plusieurs marchés de Cotonou, d’ériger un marché international moderne à Adjagbo dans la commune d’Abomey-Calavi. Il va ainsi sans dire que sa vision n’a nullement varié et ses ambitions pour le Bénin demeurent grandes.

Selon le conseil des ministres, la construction du marché international d’Abomey-Calavi, fait partie des grands projets urbains du gouvernement. Ce projet contribuera à la transformation qualitative de l’image urbaine du Grand Nokoué, l’embellissement et la décongestion des centres villes y situés. Et c’est pour garantir la qualité des études techniques à réaliser et une mise en œuvre rapide et maitrisée de ce projet de grande envergure que le gouvernement a jugé nécessaire d’identifier un cabinet réputé et disposant du savoir-faire dans ce domaine.

Durant six mois, ce cabinet aura entre autres pour missions, d’identifier les besoins actuels et futurs en termes d’aménagement du site, de modernisation, et de développement de l’activité de commerce de gros, de proposer un plan de développement du site répondant à ses opportunités, de proposer la stratégie d’accompagnement des commerçants concernés, d’élaborer le plan directeur d’aménagement du site et de préparer le lancement d’un partenariat public-privé dynamique pour porter le projet.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer