A la UneEconomieTIC et Télécoms

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Aurélien Agbénonci et Eric Adja présentent le Réseau des ministres de l’Economie numérique de l’OIF

Cette rencontre avec la presse a permis à ces trois personnalités de faire le point et d’expliquer l’importance de cette initiative et les bénéfices que les pays en tireront.

Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU, ministre de l'Economie Numérique et de la Communication de la République du Bénin. / Photo : CIO Mag
Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU, ministre de l’Economie Numérique et de la Communication de la République du Bénin. / Photo : CIO Mag

(Bénin Révélé Mag) – Les ministres Aurélie Adam Soulé Zoumarou, de l’Economie numérique et de la Communication, son homologue Aurélien Agbénonci, des Affaires étrangères et de la Coopération, et Eric Adja, directeur représentant régional de la Francophonie, ont conjointement donné à Cotonou le 14 mars 2018, une conférence de presse. Objet de cet entretien avec les hommes de médias ? Le Réseau des ministres de l’économie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif).

Cette rencontre avec la presse a permis à ces trois personnalités de faire le point et d’expliquer l’importance de cette initiative et les bénéfices que les pays en tireront. De ce fait, selon Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la mise en place de ce réseau vise à créer un creuset de rencontre et d’échanges entre les responsables des départements ministériels en charge de l’économie numérique en vue d’accompagner les pays membres de l’espace francophone. Elle ambitionne également à mutualiser les efforts des pays dans ce domaine.

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication souligne de cette initiative est une opportunité d’échanges de meilleures pratiques ; le réseau couvre l’ensemble des activités relatives au numérique.

Pour le directeur représentant régional de l’Oif, il y a lieu de se réjouir que le Bénin prenne le devant de cette initiative qui doit regrouper 84 pays. Selon lui, avec le numérique, les questions du Nord et du Sud sont bousculées. Il informe de ce que l’Oif a donné son accord pour l’appui de la vulgarisation du code numérique du Bénin.

Aurélien Agbénonci quant à lui, estime que le numérique est devenu aujourd’hui un domaine d’importance et de passion. Il indique que lorsque les organisations internationales prennent des décisions dans le domaine du numérique, il faut les appliquer. C’est une évidence que les technologies de l’information et de la communication doivent être utilisées comme catalyseur de la croissance économique, affirme le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Sur les enjeux socio-économiques et les avantages du numérique, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a expliqué qu’il y a aujourd’hui l’émergence de nouveaux services avec un nouvel ordre économique et que le numérique apparaît comme un espace de liberté. Au nom de son ministère, elle a pris l’engagement au regard de tous ces avantages, de mettre tout en œuvre pour que le réseau soit dynamique.

On se rappelle que c’est la visite au Bénin en décembre 2017 de Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, qui a été l’occasion pour poser les jalons de la mise en place du Réseau des ministres de l’Economie numérique de l’Oif. Ainsi, le gouvernement du nouveau départ est décidé de faire du Bénin la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et de l’inclusion sociale.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer